Pexels
Partagez cet article
  • 880
    Partages

Dernière modification le

Peut-être connaissez-vous la ville de Nara au Japon, devenue plus que populaire ces dernières années. En effet, en vous baladant, vous pouvez admirer et rencontrer de nombreux cerfs, totalement en liberté. Attirés par la nourriture que vous pourrez vous procurer au préalable auprès de certaines autorités, il sera alors possible de les nourrir comme n’importe quel animal de compagnie. En revanche, ce nouveau type de tourisme interpelle pour plusieurs raisons.

Les dégâts du tourisme

Malheureusement, des dégâts se répercutent rapidement sur les animaux. Tout d’abord, certains visiteurs ne respectent pas les consignes et apportent leur propre nourriture, qui n’est pas adaptée à ces animaux qui demeurent fragiles. En conséquence, ces derniers peuvent subir des dégâts au niveau de leur organisme, mais il ne faut pas oublier qu’ils peuvent également s’attaquer aux humains.

Deuxièmement, et comme bien souvent dans le monde, le plastique utilisé à outrance par l’Homme entraîne des conséquences catastrophiques pour les animaux. À travers le monde, des baleines s’échouent sur les rives, totalement remplies de sacs plastique. Également, dans la faille la plus profonde au monde, à plus de 300 km de profondeur, un sac plastique a été retrouvé. C’est dire toute l’ampleur de cette pollution qui ne cesse de grandir. Chaque année, ce sont, au final, des centaines de millions de kilos de plastique qui finissent à la poubelle, et, souvent, dans nos océans.

Malheureusement, les cerfs de Nara n’y échappent pas. Si les Japonais demeurent relativement très propres en matière de ramassage de déchets, l’accroissement du nombre de touristes dans la région est gigantesque. Pour le moment, c’est impossible de le contrôler et de traiter tous les déchets que les visiteurs laissent traîner dans les parcs. Parmi les décès qui ont lieu dans le parc de Nara, dans l’ouest du Japon, il faut bien comprendre que sept des 14 cerfs sauvages qui sont morts depuis mars dernier comportaient de nombreux sacs en plastique dans leur organisme.

visuel nara cerf 1 - Les ravages du tourisme à outrance : 7 cerfs à Nara retrouvés morts avec plus de 4 kg de plastique dans le ventre

Des tristes records sont battus

Au total, depuis l’année dernière, neuf cerfs sont morts directement à cause des sacs en plastique. C’est en tout cas ce qu’avance la Nara Deer Preservation Foundation au Japon. C’est un chiffre record, qui dénote bien de la masse des déchets en plastique qui sont ingurgités chaque jour par les animaux. La quantité la plus lourde ayant été retrouvée dans l’organisme d’un cerf est de 4,3 kg.

On pourrait alors se poser la question de pourquoi les cerfs consomment des sacs en plastique. Selon une vétérinaire japonaise, Rie Maruko, cela vient du fait que les touristes sortent de la nourriture depuis les sacs en plastique. Ainsi, les cerfs font une association entre la nourriture et les sacs en plastique. De plus, des odeurs peuvent rester, même si la nourriture n’est déjà plus là depuis quelques jours ou heures.

Aujourd’hui, il y environ 1000 cerfs qui errent en liberté dans ce type de parc à Nara. Si vous souhaitez vous y rendre, sachez que vous pouvez tout à fait nourrir les cerfs sans risquer de les intoxiquer, mais il faut impérativement acheter des biscuits salés ou sucrés qui sont vendus dans les magasins à proximité. Ces derniers n’utilisent d’ailleurs pas de film plastique, et sont très appréciés par les cerfs qui ne vous attaqueront pas en réponse.

L’estomac des cerfs est composé de quatre cavités. Ce sont originalement des ruminants, qui se nourrissent principalement d’herbe. Dans les faits, si l’animal remplit la première de ses cavités intestinales par des objets qui sont non-digestifs comme du plastique, ils ne pourront pas être digérés et évacués de leur corps. Concrètement, en consommant du plastique, les cerfs vont souffrir de malnutrition et d’un système immunitaire très affaibli. Ils ne mangeront pas, puisqu’ils ne digéreront pas le plastique. Ceux qui sont morts ont donc été retrouvés très maigres, et l’un des vétérinaires a pu “sentir leurs os” à travers la peau…

visuel nara cerf 2 - Les ravages du tourisme à outrance : 7 cerfs à Nara retrouvés morts avec plus de 4 kg de plastique dans le ventre

Partagez cet article
  • 880
    Partages
  • 880
    Partages

1 COMMENT

Comments are closed.