Le Musée Ghibli de Tokyo lance un appel aux dons pour survivre

Peut-être connaissez-vous le musée d’art Ghibli, situé près du parc Inokashira, dans la ville de Mitaka en banlieue ouest de Tokyo. Ce dernier a ouvert ses portes en 2001 et constitue un merveilleux hommage à Miyazaki, l’homme iconique du studio Ghibli. Nous le savons tous, la pandémie mondiale a eu un effet catastrophique sur de nombreuses entreprises, mais les musées ont été particulièrement touchés. Même s’il n’y a pas eu de confinement au Japon, ils ont également été fermés et cela a été le cas du musée Ghibli. Aujourd’hui, l’organisme en appel aux dons des fans du monde entier afin de financer des travaux de réparations vitaux.

Une enseigne touchée

Les années 2020 et 2021 n’ont pas été de tout repos pour le musée Ghibli de Tokyo. En temps normal, ce complexe attire des dizaines de milliers de visiteurs chaque année, y compris des étrangers. Avec les frontières fermées, les touristes ne sont évidemment pas au rendez-vous.

Du côté japonais, il y a eu beaucoup moins d’affluence que les précédentes années. D’une part, le musée a fermé de manière officielle pendant les principales vagues épidémiques japonaises. D’autre part, le tourisme intérieur a largement baissé de manière générale.

Malheureusement, le bâtiment connaît, lui aussi, le poids des années. S’il a bien fonctionné pendant 20 ans, l’enseigne a besoin de nombreuses réparations.

Mais puisque les revenus ont été catastrophiques au cours des deux dernières années, les projets d’entretien à grande échelle sont compromis. La situation est même devenue suffisamment préoccupante pour que le musée nécessite des dons.

Une cagnotte déjà bien remplie

« Actuellement, nous fonctionnons très largement dans le rouge… et si nous continuons à puiser dans nos réserves financières, nous pensons que le fonctionnement de l’installation et l’entretien prévu seront en danger. » Voici les termes qui ont été utilisés lors du lancement d’une cagnotte en ligne. Les fans du monde entier sont invités à manifester leur soutien afin de permettre la mise en place de divers travaux de rénovation du musée.

Les dons sont gérés dans le cadre d’un système nommé furusato nozei (« taxe de la ville natale »), dans lequel les fonds donnés aux entreprises locales peuvent être déduits des impôts au Japon.

Pour les fans étrangers, la déductibilité des dons dépendra des autorités fiscales de leur pays respectif, mais même si ce n’est pas le cas, le programme est l’occasion de contribuer directement à la stabilité financière du Studio Ghibli et de s’assurer que le musée sera toujours accessible lorsque les frontières du Japon seront rouvertes au tourisme international.

Malheureusement pour nous autres Français, en raison de complications juridiques, il n’est pas possible de faire des dons depuis le Royaume-Uni, la Chine, les États membres de l’Union européenne et une poignée d’autres nations européennes.

Toutefois, à l’heure où nous écrivons ces lignes, la cagnotte a déjà largement dépassé l’objectif initial. Alors que le musée ne demandait « que » 10 millions de yens, ce qui représente 78 300 €, la somme récoltée est bien supérieure : un total de 34 983 659 yens (274 095,27 €) a été donné par les fans du monde entier, ce qui correspond à presque 350 %. Ce sont 4542 personnes qui ont contribué, et cela ne risque pas de s’arrêter.

Source : JapanToday

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux

Derniers articles