Partagez cet article
  • 74
    Partages

Au Japon, le mois d’août permet de réaliser quelques expériences intéressantes. C’est notamment le cas de Microsoft Japon, qui a essayé de rendre ces travailleurs plus heureux, tout en prenant plus de congés. L’hypothèse d’une meilleure productivité découlant d’un plus grand repos se vérifie donc, à une échelle importante.

Des effets plus qu’appréciables

L’expérience de Microsoft est donc une réussite : en mettant en place une semaine de travail de quatre jours dans ses bureaux au Japon, l’entreprise américaine a constaté que ses employés étaient bien plus heureux, mais également bien plus productifs. Le taux a explosé de 40 %. 2300 salariés ont ainsi profité de cinq vendredis de suite, sans aucune baisse de salaire.

D’après le rapport de Microsoft, les travailleurs étaient effectivement plus contents, les réunions se déroulaient de manière plus efficace, et l’ambiance générale était plus agréable. Pour le président et le chef de la direction de Microsoft Japon, Takuya Hirano, le mot d’ordre était “travaillez peu de temps, reposez-vous bien et apprenez beaucoup”.

Une expérience qui pourrait bien profiter aux Japonais

Hormis l’augmentation de la productivité et de la satisfaction, les employés ont pris 25 % de moins de congés pendant l’essai. Également, la consommation d’électricité au global a logiquement diminué de 23 % bureaux, et les salariés ont imprimé 59 % de moins de pages de papier pendant la période. Enfin, 92 % des travailleurs ont déclaré préférer ce type d’organisation.

Bien évidemment, le fait de proposer un long weekend n’est pas la première expérience du genre, que ce soit au Japon ou ailleurs. Cependant, les expérimentations de ce genre, comme en Nouvelle-Zélande, étaient menées sur des effectifs bien plus réduits, de l’ordre de quelques centaines de personnes. Ce que l’on peut noter en revanche, pour faire la corrélation entre ces deux types d’expérience, ce sont les avantages que l’on peut en retirer : meilleure productivité, meilleure concentration, moins de stress quotidien, plus grande joie de vivre.

Cela ouvre également la voie à une réforme du travail au Japon : au lieu d’être au bureau de nombreuses heures par jour, et ce pendant six journées, des études ont montré que travailler simplement une heure de moins par jour entrainerait des résultats significatifs. Plusieurs options s’ouvrent alors aux entreprises, soit octroyer un weekend plus long aux employés, soit réduire la durée quotidienne de travail.

Aujourd’hui, ce n’est qu’un projet pilote de la part de Microsoft. On ne sait pas encore si ces changements seront mis en œuvre dans des bureaux situés ailleurs, au Japon ou dans un futur proche. Dans tous les cas, une autre expérience de type sera menée en hiver. Après tout, si cela augmente la productivité générale, les entreprises, se voulant toujours plus efficaces pourraient bien utiliser ce levier d’innovation… 


Partagez cet article
  • 74
    Partages
  • 74
    Partages