Manger les sushis, tout un art

Vraie institution au Japon, le sushi est également très populaire en Occident. Que l’on soit plutôt sashimi, nigiri ou maki, une véritable étiquette existe lorsqu’il s’agit d’avaler les délicieuses bouchées. Nous vous donnons quelques conseils pour ne pas commettre d’impair.

Le sushi, une véritable tendance

Le sushi fut introduit en Occident au début du XXe siècle. À l’époque peu prisé par les classes aisées, il s’est imposé petit à petit pour séduire les classes moyennes américaines dans les années 1960. Aujourd’hui, le sushi fait partie intégrante de la pop culture. En 2011, le documentaire Jiro dreams of sushi mettait le chef octogénaire Jiro Ono en vedette. De nombreux livres existent aussi sur le sujet. Certaines machines à sous en ligne pour de l’argent réel consacrent même des titres aux sushis. On peut par exemple jouer à Hey Sushi, Sushi Master ou encore Kitchen Drama Sushi Mania sur Sticky Wilds casino en ligne. Sur les réseaux sociaux comme Instagram, les sushis colorés sont populaires. Ils créent même des tendances comme ce fut le cas entre autres du Sushi burger. Si les restaurants de sushis se multiplient, peu de clients savent comment manger leurs sushis correctement.

Avec les baguettes ou avec les doigts ?

Traditionnellement, seuls les sashimis (les pièces de poisson cru) se mangeraient avec des baguettes. Pour ce qui est des makis (les fameux rouleaux) ou des nigiris (poisson sur riz), la bonne pratique serait d’utiliser les doigts comme l’indique Eleni Manousou, Executive Chef du restaurant Nobu Marbella. Cependant, l’un des fondateurs de la chaîne Nobu, Nobuyuki Matsuhisa, est moins à cheval sur les principes. Même si manger avec les doigts reste la règle, il recommande plutôt de choisir la méthode la plus confortable, que ce soit les doigts ou les baguettes.

Lire aussi :   Japan Rail Pass : un nouveau forfait sera bientôt proposé !

Soja et wasabi, indispensables aux sushis ?

Concernant les condiments, tout le monde semble s’accorder. La sauce soja s’utilise avec parcimonie. Une erreur courante consiste à tremper le riz dans la sauce soja alors qu’il faut préférer tremper le poisson. En effet, le riz fait office d’éponge ce qui dénature fortement le sushi.

En principe, nul besoin de rajouter du wasabi. À défaut de pouvoir s’en passer, mieux vaut mettre une petite perle de pâte verte sur le sushi plutôt que mixer le wasabi à la sauce soja. Cette pratique typiquement américaine est à éviter à tout prix au pays du Soleil Levant. Faut-il manger les sushis en une bouchée ?

Sushi et maki
Source : Pixnio

Une seule réponse s’impose à cette question : oui. Le sushi ne se mord pas sous peine de le voir se disloquer. On l’avale en une fois pour apprécier pleinement l’explosion de saveurs sur le palais.

Manger les sushis est donc un véritable art et il importe de respecter certaines règles. Le sushi fait partie du patrimoine national japonais et continue d’inspirer. Certains artistes n’hésitent pas à lui rendre hommage en réalisant d’incroyables créations en sashimis.

Bien installé dans nos habitudes alimentaires, le sushi se réinvente constamment. Il y a quelques mois, le « sushi bake », sorte de hachis parmentier à la façon sushi, faisait un carton. Le sushi ne se limite d’ailleurs plus au poisson ; roll de poulet, de truffe, de bœuf, les variations sont infinies. Si les puristes risquent d’ouvrir de grands yeux, les amateurs avides de nouvelles expériences apprécieront cette variété.

Partager avec vos amis :