Nous rejoindre

ARTICLE

Malgré le coronavirus, 50 000 personnes ont assisté à la cérémonie de la flamme olympique au Japon

Alors que la menace du coronavirus plane sur le Japon, 50 000 personnes ont assisté à la première cérémonie majeure liée à la Torche olympique.

La Flamme a été exposée au public dans le cadre de la tournée promotionnelle organisée dans les préfectures de Miyagi, Iwate et Fukushima, sévèrement endommagées par le tremblement de terre de 2011. Selon le gouvernement de la préfecture de Miyagi, 10 000 spectateurs étaient attendus à la gare de Sendai, la capitale de la préfecture. Pourtant, cinq fois plus de personnes se sont déplacées pour voir la torche. La file d’attente s’est étendue sur 500 mètres et sur plusieurs heures, dans un environnement où le risque de transmission de virus était élevé. Beaucoup d’entre eux portaient des masques alors qu’ils prenaient des photos.

En réaction, le Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo a fait savoir qu’il appliquera de nouvelles dispositions concernant l’exposition de la torche à partir de maintenant. Par exemple, les files d’attente seront espacées d’au moins un mètre. La pandémie a déjà chamboulé le calendrier mondial des sports, avec des ligues sportives de haut niveau interrompues et des tournois majeurs reportés (Roland Garros par exemple).

Le relais national de la torche débutera le 26 mars, en partant du complexe sportif J-Village de Fukushima. Ce dernier a été utilisé comme une base pour les ouvriers lors de la catastrophe nucléaire de 2011. Comme nous vous le disions, les autorités nipponnes ne pensent pas à un report, du moins en public. D’ailleurs, le calendrier de l’été 2021 est désormais chargé, et en 2022, il y aura la Coupe du monde de football et les Jeux olympiques d’hiver de Pékin.

En savoir plus :   Dragon Ball Z VOSTFR / VF streaming : regarder les épisodes