Partagez cet article
  • 11
    Partages

Dernière modification le

Je pense que la majorité d’entre vous est consciente que la population du Japon est une problématique majeure pour ses dirigeants. Également, les autorités sanitaires et l’opinion publique s’inquiètent de l’évolution terrible qu’est en train de prendre la démographie japonaise. Selon un rapport de la banque mondiale, plus du quart de la population du Japon a désormais plus de 65 ans. Couplé à un taux de natalité qui baisse de plus en plus, les conséquences ne se font pas attendre. Entre 2010 et 2018, la population japonaise compte 1,7 millions de personnes en moins. Selon une étude du Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales de janvier 2012, la population japonaise devrait d’ailleurs passer sous la barre des 100 millions d’habitants d’ici 2048, et approcher les 86 millions en 2060. En 2018, elle est de 126 millions d’habitants.

Dans les faits, les personnes âgées ont moins de petits-enfants aujourd’hui, et un plus grand pouvoir d’achat, en conséquence. Selon le centre de recherche Pew au Japon, il y aurait même maintenant plus de couches fabriquées pour les adultes que pour les bébés. Incroyable. Et de manière générale, cette population demandeuse de produits hygiéniques ne se limite pas à cette seule catégorie, mais bien dans plusieurs secteurs. L’alimentation, la vente au détail ou encore les produits pharmaceutiques, l’offre pour les personnes âgées et en forte hausse ces dernière années, à cause d’une demande croissante.

Les entreprises japonaises s’adaptent et modifient leur production. On voit une véritable évolution du paysage de la consommation dans l’archipel, et les magasins s’attachent de plus en plus à privilégier une clientèle âgée. Certains magasins permettent par exemple de faire ses courses sans Internet, par exemple avec un téléphone, même ancien. Panasonic a par exemple créé J-Concept, une gamme de produits complets qui est destinée uniquement aux personnes âgées. Le porte-parole de l’entreprise, Mio Yamanaka a d’ailleurs déclaré que la société avait interrogé des consommateurs entre 50 et 60 ans, et que l’initiative a touché plus de 30 000 personnes.

Pour le moment, les couches pour adultes se vendent 2,5 fois plus que les couches pour bébé. Le marché est donc très attrayant pour les producteurs. De plus, il faut savoir que les couches pour adultes sont non seulement achetées par les consommateurs directs, mais également par des hôpitaux et des maisons de retraite. Le marché des couches pour adultes s’accroît environ de six à 10 % chaque année au Japon, et rapporte plus de 1,4 milliards de dollars à la population âgée du Japon.

Bref, nous avons peut-être là le signe ultime du vieillissement de la population du Japon. Le Japon est à l’avant-garde de cette tendance, mais ce ne sera probablement pas le seul pays dans le cas, à l’avenir. La population mondiale vieillit de plus en plus et les conséquences ont de fortes chances d’être internationales. En plus d’avoir un quart de la population qui est âgée de plus de 65 ans, il faut ajouter à cela le fait qu’une personne âgée utilise dans la majorité des cas bien plus de couches dans sa vie qu’un bébé. Ces derniers n’en utilisent que pendant quelques années, quand une personne âgée peut vivre une décennie au plus après avoir perdu le contrôle de sa vessie et de ses intestins. Au Japon, le taux de centenaire explose et va donc dans ce sens. Si les producteurs se frottent les mains quant à une catégorie rentable de population qui est très demandeuse, les autorités sanitaires s’inquiètent…


Partagez cet article
  • 11
    Partages
  • 11
    Partages

Laisser un commentaire