Line ne protège pas assez vos données personnelles, selon le gouvernement japonais

Ce lundi, le gouvernement japonais a enjoint à Line Corp., fournisseur d’applications de messagerie, de prendre des mesures pour protéger correctement les informations de ses clients. Les données en question ont en effet été retrouvées accessibles par une société chinoise affiliée sans le consentement des utilisateurs.

Line
Line

Vous ne connaissez peut-être pas l’application de messagerie Line, mais c’est l’application la plus populaire de son genre en Thaïlande, en Indonésie, à Taïwan et au Japon. Line est une application de messagerie créée à la suite du tsunami japonais de 2011. En raison de la catastrophe, de nombreux canaux de communication normaux ont été interrompus et l’application Line a été développée par la société Internet Naver pour son personnel comme moyen de communication sur Internet. Plus tard dans l’année, Naver a ouvert l’application au public au Japon, où elle est rapidement devenue extrêmement populaire, avant de gagner d’autres pays asiatiques.

Les instructions administratives, qui exigent également un rapport de Line d’ici fin mai, ont été formulées alors que le ministère des Affaires intérieures et des Communications a estimé que l’opérateur d’applications n’avait pas mis en place un système de surveillance suffisant pour protéger les « secrets des communications », comme l’exige la loi.

Dans une déclaration, la société Line a dit prendre au sérieux l’ordre du gouvernement et s’est engagée à « regagner la confiance des utilisateurs en mettant en œuvre les réformes appropriées ». Cette mesure a été prise après que Line, utilisée par plus de 86 millions de personnes sur les 126 millions que compte le Japon, a déclaré le mois dernier que les informations personnelles des utilisateurs avaient été accessibles par des techniciens de sa filiale chinoise.

La plateforme en ligne a également stocké des photos et des vidéos postées par ses utilisateurs sur un serveur en Corée du Sud. Selon le ministère des communications, quatre techniciens de la filiale chinoise de la société ont accédé 132 fois à la base de données de l’opérateur d’applications, soit plus que ce qui avait été déclaré précédemment par Line.

Dans ses instructions sur la protection des données, Line a déclaré que les informations personnelles de ses clients pouvaient être envoyées à l’étranger, mais n’a pas précisé le nom des pays étrangers, bien qu’elle y soit tenue par une modification de la loi l’année dernière. En vue de mieux protéger les informations des clients, Line a déclaré que les données qui sont stockées en Corée du Sud seront transférées dans des bases de données au Japon.

De nombreux experts en sécurité craignent que les informations personnelles des utilisateurs japonais ne soient transmises aux autorités chinoises en vertu de la loi sur le renseignement national du pays. Depuis le lancement du service en juin 2011, l’application Line s’est taillée une place de choix comme outil de communication sociale à Taïwan, en Thaïlande et en Indonésie.

Aide FuransuJapon en partageant cet article :
  • 9
    Partages
  • 9
    Partages

Après avoir terminé une licence d'Histoire, j'ai décidé de me lancer dans l'aventure du site web avec FuransuJapon. L'objectif est d'apporter un nouveau point de vue sur les actualités principales du pays du soleil levant. Histoire, Culture, Géographie, Anime & Manga, beaucoup de catégories sont concernées ! J'écris également pour divers médias sur le net. Me contacter : [email protected]