Nous rejoindre

ARTICLE

Les revenus de Pokémon GO bondissent malgré le confinement

Pokémon Go est un jeu mobile qui base son fonctionnement sur des déplacements, des rencontres et une communauté active. On pourrait croire que le coronavirus et les confinements qui lui sont associés dans la plupart des sociétés du monde auraient porté un coup dur à l’économie du jeu. Mais c’est tout le contraire.

Niantic, le développeur de jeu, a publié les chiffres économiques de la première partie de l’année 2020. Surprise générale, puisque la semaine du mardi 16 mars a vu les revenus bondir de 66,7 %. Cela s’explique par bien plus d’achats de la part des joueurs, malgré qu’ils ne puissent plus se balader pour attraper des Pokémon.

Il y a quelques semaines, Niantic avait annoncé complètement revoir sa politique de fonctionnement. L’ensemble des événements programmés pour le mois de mars était alors annulés, et quelques changements étaient apportés sur le fonctionnement même de certains items. Par exemple, des Pokéballs sont vendues (quasiment) gratuitement dans le magasin. Également, certains événements sont faisables directement depuis chez soi, sans avoir besoin de se balader. Cela concerne aussi la Ligue de Combat Pokémon, récemment introduite : en temps normal, vous devez marcher un certain nombre de kilomètres afin de pouvoir défier des joueurs du monde entier. Cette limite a été temporairement retirée, afin d’inciter les gens à rester chez soi, tout en profitant de cette fonctionnalité populaire.

En bref, pour la seule semaine du 16 mars, Pokémon GO a rapporté 23 millions de dollars à ses développeurs. Le tiers de cette somme provient des États-Unis, avec presque 8 millions de dollars. Il sera intéressant de voir comment l’événement lié à Genesect, qui nécessite un achat de 7,99 €, a été reçu par le public.

En savoir plus :   La climatisation portable de Sony est désormais commercialisée au Japon