Les jeux vidéo au Japon, une popularité qui ne faiblit pas

De la console personnelle aux salles d’arcade, en matière de jeux vidéo, le Japon demeure la référence mondiale. L’art de l’oisiveté fait partie intégrante de la culture japonaise et les salles de jeux, font, depuis plus de 40 ans la fierté de nombreuses entreprises locales.

Si les fabricants japonais tels que Sega ou encore Bandai tirent désormais la grande majorité de leurs revenus des jeux pour consoles (PlayStation et Xbox), certaines entreprises continuent à exploiter les salles d’arcade et à développer des produits toujours plus innovants pour celles-ci. Et si l’apparition des téléphones portables et le développement des consoles de poche a fait disparaître une grande majorité des salles de jeux à travers le monde… ce n’est pas le cas au Japon.

Les salles d’arcade dans le quotidien japonais

Les salles d’arcade japonaises sont de véritables sanctuaires de loisirs. Perçues comme un terrain d’essai pour le développement des technologies, elles ont finalement acquis une place non négligeable dans l’histoire culturelle du pays, dans l’évolution du pop art et dans la naissance de la culture geek à l’échelle mondiale. À leur apogée, au milieu des années 80, on comptait pas moins de 44 000 « geemu sentaa » – salles de jeux vidéo – au Japon.

Si on en comptabilisait plus que 4000 dynamiques en 2019, les salles d’arcade font aujourd’hui encore partie du paysage urbain au Japon. Elles ont survécu en tant que bizarrerie culturelle et, en plus de l’usage quotidien qu’en font les locaux (âges et sexes confondus), elles sont un lieu de curiosité pour des milliers de touristes chaque année.

Riches d’une culture basée sur le minimalisme, les créateurs japonais visent à produire diverses émotions et sensations à partir d’un minimum de ressources. Un pari osé qui constitue la clé du succès planétaire du Japon en matière de jeux vidéo.

Et l’hygiène dans tout ça ?

L’industrie du jeu vidéo fait partie des secteurs qui ont littéralement explosé ces vingt dernières années : de nouvelles consoles sortent régulièrement et les « gamers » sont de plus en plus nombreux. Cependant, dans un monde toujours plus aseptisé, il va de soi de se poser la question de la propreté de ces objets que l’on manipule au quotidien et dont le nettoyage fait rarement l’objet d’une priorité.

C’est en passant au peigne fin une douzaine de consoles et ordinateurs que Betway Insider a récemment levé le voile sur les particules présentes sur ces appareils. Les résultats de ces analyses sont édifiants. Déchets alimentaires, moisissures, peaux humaines, bactéries… les consoles de jeux sont en réalité de véritables nids à microbes. Plus surprenant encore, une manette serait trois fois plus sale qu’une lunette de toilette. Rassurez-vous la plupart des particules trouvées sont inoffensives même si certaines d’entres elles peuvent s’avérer nocives lorsqu’elles sont inhalées en continu lors de parties prolongées.

 

Powered by Betway

Powered by Betway

Aujourd’hui, les salles d’arcade sont soumises à des protocoles sanitaires stricts. Pour ce qui est de vos pratiques personnelles, il est important de veiller à nettoyer vos objets au moins une fois par semaine. Une lavette microfibre, un produit désinfectant et à vos manettes !

Aidez-nous en partageant l’article !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
Pourquoi ne pas laisser un petit commentaire ? :)x
()
x