Nous rejoindre

ARTICLE

Les boys bands japonais créent des musiques pour se laver les mains

Arashi

Alors que dans le monde entier, la consigne de se laver les mains est largement passée depuis plusieurs semaines, les groupes de musique japonais prennent le relais des autorités pour sensibiliser la population. Si la gouverneure de Tokyo avait conseillé à ses habitants de bien se laver les mains il y a deux mois, la mesure est désormais reçue avec plus de sérieux.

Le nombre de personnes testées positives pour le coronavirus augmente de façon régulière au Japon depuis deux semaines. On dénombre désormais plus de 1000 cas de contamination établis, avec de nombreuses personnes asymptomatiques. Avant la déclaration de l’état d’urgence ce mardi 7 avril, beaucoup de Japonais ont pris la route pour se rendre dans les zones rurales. Devant la recrudescence des infections d’origine inconnue, le gouvernement accélère les contre-mesures, notamment en indiquant à ses citoyens de bien se laver les mains régulièrement.

Pour aider, beaucoup de boys bands se sont lancés dans des campagnes de sensibilisation. La plupart des experts préconisent un lavage de main de plus de 20 secondes, mais ces artistes japonais poussent le concept au maximum en se frottant pendant trois minutes. Certains visages célèbres de la J-POP ont donc démontré toute leur créativité pour aborder le sujet de la manière la plus ouverte possible avec leurs fans. Le groupe Arashi, extrêmement populaire au sein de l’archipel et de l’Asie, a notamment publié une vidéo sur YouTube. Les cinq membres adaptent alors leurs mouvements pour créer une danse spéciale « lavage de main ». Ils indiquent que « tout le monde peut la recréer chez soi ». Vous pouvez écouter ce morceau extraordinaire ci-dessous :

En savoir plus :   Retraite : au Japon, les seniors sont nettement plus nombreux que les jeunes, un gros problème qui inquiète de plus en plus

Ce n’est pas le seul groupe à l’avoir fait. Kanjani Eight, Kis-My-Ft2, Sexy Zone, Johnny’s West et Naniwa Danshi sont autant d’exemples qui illustrent la volonté commune, depuis plusieurs jours, de sensibiliser au maximum la population. Leur public étant généralement jeune, ces initiatives sont largement relayées par les autorités, les médias et le ministère de la Santé. Voici d’autres exemples et versions :