Nous rejoindre

ARTICLE

L'Empereur du Japon attire 82 000 sympathisants pour son anniversaire et prononce un discours optimiste

Plus de 82 000 sympathisants ont donc rendu hommage à l’empereur Akihito, qui a eu 85 ans ce dimanche. C’est lors de son dernier anniversaire au palais impérial de Tokyo, avant de se retirer l’année prochaine, qu’une énorme foule a tenu à lui rendre hommage.

Une foule record

L’anniversaire de l’empereur, dont la fonction est cérémoniale, sans pouvoir politique, est traditionnellement marqué par une fête nationale et un discours au palais, qui est alors ouvert au public le jour même.

La foule, de 82 850 personnes, selon l’agence de la maison impériale, constituait la plus grande participation à l’anniversaire du règne d’Akihito, connu sous le nom de ère Heisei, ce qui signifie «parvenir à la paix» en japonais.

Akihito, accompagné de sa famille, s’est adressé à des sympathisants agitant des petits drapeaux japonais et brandissant des smartphones. Symbole de l’évolution et de la modernité, cette foule 2.0 marque définitivement une nouvelle ère au Japon.

Mes pensées vont aux personnes qui ont perdu des membres de leur famille ou à leurs proches, ou qui ont subi des dommages et dont la vie est actuellement affectée“, a-t-il déclaré, évoquant les catastrophes naturelles survenues au Japon l’année dernière.

Les tremblements de terre, les tempêtes violentes et les vagues de chaleur ont tué des centaines de personnes, détruit des maisons et perturbé les approvisionnements en tout genre, assombrissant les perspectives de l’économie du Japon, alors basée sur les exportations.

Aux côtés de l’impératrice Michiko, Akihito a consacré une grande partie de son règne à l’héritage de la Seconde Guerre mondiale, qui s’est déroulée sous le nom de son père, Hirohito.

Dans la foule, l’admiration était de mise : “Je tiens à le remercier de sa présence, nous, les Japonais, et j’aimerais qu’il se repose et profite pleinement de son temps“, a déclaré Kazuyo Toyama, âgé de 46 ans, originaire de Nagoya.

Akihito, qui a subi une chirurgie cardiaque et un traitement pour le cancer de la prostate, devrait se retirer le 30 avril, donnant ainsi le trône au prince héritier âgé de 58 ans, Naruhito.

La dernière fois qu’un empereur japonais a abdiqué remonte à 1817

Bien qu’il ne puisse pas influencer directement la politique du gouvernement, Akihito a créé une conscience plus large du passé, sur le thème de la guerre du Japon, tout au long de son règne symbolique.

Dans ses commentaires aux médias avant son anniversaire, Akihito a déclaré “qu’il est important de ne pas oublier que d’innombrables vies ont été perdues au cours de la Deuxième Guerre mondiale … et de transmettre cette histoire avec précision à ceux qui sont nés après la guerre“.

Sa position conciliatrice contraste avec les gestes du Premier ministre Shinzo Abe, qui a adopté un ton moins nuancé face à l’agression militaire du Japon ayant induit son entrée dans la Seconde Guerre mondiale.

Akihito a également fait référence aux travailleurs étrangers, déclarant qu’il espérait que “le peuple japonais sera en mesure d’accueillir chaleureusement en tant que membres de notre société ceux qui viennent au Japon pour travailler“.

Le Japon a promulgué ce mois-ci une loi autorisant davantage de travailleurs étrangers à remédier à la pénurie de main-d’œuvre…

5 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Facebook

Plus dans ARTICLE