Partagez cet article
  • 26
    Partages

Dernière modification le

Vous avez sûrement entendu parler des scandales d’abus sexuels rapportés au Vatican. Mais au Japon aussi, même si l’Église catholique est beaucoup moins importante en termes d’effectifs et d’espaces, une enquête a été ouverte pour les mêmes crimes présumés.

L’Église catholique au Japon se prépare donc à enquêter sur des allégations d’abus sexuels commis sur des mineurs. Les auteurs, à savoir les prêtres, sont accusés avec des charges pouvant remonter jusqu’il y a 20 ans. Alors oui, pour L’Église, cette enquête tombe mal. Un tas de scandales qui apparaissent comme de plus en plus graves en matière de pédophilie ressortent un peu partout autour du monde.

Si les détails n’ont pas encore été transmis, et ne sont de toute façon pas encore définis, la Conférence des Évêques catholiques au Japon a annoncé ce jeudi la création d’un comité par district. Cela renvoie à la disposition de la ville de Tokyo, classé par des districts, ou des arrondissements.

En revanche, plusieurs autres éléments vont être abordés sur la table de la justice. C’est par exemple le cas d’une enquête qui porte sur un harcèlement sexuel mené en 2004, avec dans le même temps 17 cas de contacts physiques, principalement causés par des prêtres. Les victimes étaient, malheureusement sans surprise, des enfants. À cette occasion, une grande enquête a été menée auprès de 110 personnes qui ont été interrogées, et cela a permis d’obtenir 10 autres cas de harcèlements sexuels, qu’ils soient physiques ou verbaux.

Nous l’avons déjà dit sur le site, le pape François devrait se rendre au Japon en novembre, ce qui sera alors la première visite papale dans ce pays depuis Jean-Paul II en 1981. On peut donc aisément penser que cette décision de mettre en œuvre une enquête est probablement d’éclaircir certains. Afin de mieux réagir aux scandales mondiaux qui pourraient toucher le pays et surtout resurgir au moment de la visite du pape au Japon.

Pour rappel, la communauté catholique du Japon compte environ 440 000 personnes, ce qui correspond à environ 0,3 % de la population nipponne.


Partagez cet article
  • 26
    Partages
  • 26
    Partages

Laisser un commentaire