Partagez cet article
  • 4
    Partages

Dernière modification le

Quand un petit investissement rapporte gros. Parmi les nombreuses responsabilités parentales, certaines sont plus difficiles à atteindre que d’autres. Par exemple, orienter ses enfants vers un régime alimentaire plus tourné sur les légumes que sur le sucre, rendre ses enfants studieux ou encore leur donner envie de lire. Sur ce dernier élément, une mère japonaise a peut-être la solution miracle.

Un système intelligent

Vous le savez probablement, plus on force un enfant à faire quelque chose, moins il est susceptible de l’accomplir. Ainsi, Tokurontinus, une personne issue de Twitter, a cherché à rendre ses enfants accrocs à la lecture. Pour y arriver, elle a fonctionné sur un système de carotte : ses enfants doivent emprunter un livre à la bibliothèque, le lire et expliquer à leur mère l’histoire de ce dernier. Si leur explication est intéressante, la jeune mère leur accorde une petite récompense supplémentaire de 100 yens. 

L’objectif est de pallier le système scolaire, qui n’a que peu de chances de développer le côté lecteur de ses enfants, selon elle. Ainsi, en offrant une petite récompense, qui n’est équivalente à quelques centimes tout au plus, les enfants ont quelque chose à gagner après avoir lu un livre. Bien évidemment, il ne s’agit que pour le moment de petites histoires, dont ils font le tour en quelques heures. Cependant, en cherchant à obtenir toujours plus, les enfants acquièrent une certaine culture et développent plusieurs de leurs sens.

Social LikeBox & Feed plugin Powered By Weblizar

Un point bien précis permet de stimuler les enfants

D’après la jeune mère japonaise, l’élément le plus important de son plan pour les faire aimer les livres et pour aller plus loin dans leur lecture est “si leur explication est intéressante”. En effet, selon elle, si elle ne se contentait que de distribuer 100 yens à chaque histoire lue, il n’y aurait aucun intérêt. De plus, cela serait plus que superficiel. Ici, elle lie la récompense à un résumé intéressant.

Ses enfants, qui sont jumeaux, font donc preuve d’une analyse approfondie et réfléchissent à bien plus d’éléments quand ils doivent résumer le livre. Ils peuvent par exemple se poser diverses questions comme : qu’est-ce que l’auteur essaie de nous raconter, quels sont les personnages ou les situations les plus intéressantes. Également, dans l’esprit des jeunes, il est question de raconter avec précision et avec le ton cette histoire, de façon à paraître compréhensif et engageant devant leur mère.

Ainsi, la récompense n’est pas donnée pour la lecture d’un livre, mais bien pour l’analyse et la discussion des enfants. Un élément intéressant à prendre en compte dans cette psychologie de la récompense est que les enfants ont tout à fait le droit de ne pas apprécier le livre. Cependant, ils ne doivent pas se contenter de répondre que “c’était un mauvais livre”, mais bien expliquer pourquoi, quels éléments les ont déplu.

Après quelques semaines d’essai, l’auteure de cette analyse a rapporté que la communication orale de ses enfants s’est améliorée, mais également que leurs compétences en écriture et en composition se sont également développées. C’est une astuce intéressante pour donner un avantage académique et ludique, à des enfants. “Grâce à ce système, mes enfants et moi passons plus de temps à nous parler”. À l’heure actuelle, les enfants jumeaux de Tokurontinus sont devenus des passionnés de lecture !

imagi lecture japon - Une mère japonaise a eu une idée brillante pour inciter ses enfants à lire dès leur plus jeune âge


Partagez cet article
  • 4
    Partages
  • 4
    Partages