Nous rejoindre
une telephone japon

Société

Le prix de l’abonnement téléphonique va prochainement baisser au Japon

Le Premier ministre japonais Yoshihide Suga a demandé à son ministre des télécommunications de faire baisser les tarifs de téléphonie mobile. Pour les habitués, vous savez déjà à quel point ils sont onéreux, surtout en comparaison avec la France !

Une baisse de l’abonnement téléphonique au Japon

Eh oui. Il n’y a pas eu d’acteur comme Free dans l’histoire de la téléphonie japonaise, pour venir casser les prix comme ce fut le cas en France. Le gouvernement cherchera à réduire considérablement les coûts. « Ce ne serait pas une grande réforme si nous nous contentions d’une réduction d’environ 10 %« , a ajouté Mme Takeda.

Selon l’enquête menée par le ministère des communications au début de l’année, la redevance mensuelle de 8 175 yens (66,33 Euro) pour 20 gigaoctets de données mobiles à Tokyo était la plus élevée jamais demandée par les opérateurs de six grandes villes du monde en mars.

Depuis quelques années, Suga préconise une réduction radicale des frais de téléphonie mobile en renforçant la concurrence entre les opérateurs. En août 2018, à l’époque où il était secrétaire général du cabinet, il avait affirmé dans un discours que les frais de téléphonie mobile pouvaient être réduits de 40 %.

Trois grands opérateurs dominent le marché japonais des communications sans fil : NTT Docomo Inc, KDDI Corp et SoftBank Corp. Reste à voir comment se terminera cette affaire. Avant de tirer une conclusion définitive, le nouveau Premier ministre a ajouté qu’il écouterait les avis des opérateurs de téléphonie mobile et de leurs clients.

Source

En savoir plus :   Tokyo annonce 309 nouveaux cas de coronavirus