Le niveau d’alerte sanitaire à Tokyo est relevé au plus haut niveau

Ce jeudi, le gouvernement métropolitain de Tokyo a affirmé que la pandémie de COVID-19 avait mis à rude épreuve son système médical. Le gouvernement a élevé son niveau d’alerte au plus haut des quatre stades tandis que le nombre de cas atteignait un niveau record.

Tokyo
Tokyo

La troisième vague au Japon

Selon le gouvernement, 822 nouveaux cas de coronavirus ont été signalés depuis mercredi. Ces chiffres sont le résultat de 10 909 tests effectués le 14 décembre. Le décompte a porté le total cumulé de Tokyo à 49 490. Les personnes les plus touchées par ce virus sont les jeunes de 20 ans (201), les trentenaires (169), les quadragénaires (123) et les quinquagénaires (113).

Les responsables de la santé ont indiqué que le nombre de personnes infectées hospitalisées avec des symptômes graves à Tokyo est de 66, soit trois de moins que mercredi. À Tokyo, environ 3 000 lits sont alloués aux patients COVID-19. En date du 14 décembre, 2.049 étaient occupés, ont déclaré les responsables de la santé.

image
Évolution des cas de contamination au Japon

À mesure que les cas d’infection se multiplient, le Premier ministre Yoshihide Suga essuie des critiques sur plusieurs plans : dernièrement, lors d’un dîner à base de steak, il a semble-t-il dérogé aux directives de distanciation sociale. Il n’en fallait pas plus à la presse nippone.

Partager avec vos amis :
  • 33
    Partages
  • 33
    Partages

Après avoir terminé une licence d'Histoire, j'ai décidé de me lancer dans l'aventure du site web avec FuransuJapon. L'objectif est d'apporter un nouveau point de vue sur les actualités principales du pays du soleil levant. Histoire, Culture, Géographie, Anime & Manga, beaucoup de catégories sont concernées ! J'écris également pour divers médias sur le net. Me contacter : [email protected]