Nous rejoindre

ARTICLE

Le Japon annule les visas de 40 pays pour lutter contre le coronavirus

[Mis à jour le 27 mars à 13h27] Ce matin à minuit, le Japon a interdit l’accès à la plupart des pays européens. Les voyageurs français n’ont désormais plus le droit de circuler au Japon jusqu’à nouvel ordre. Aujourd’hui, une nouvelle série de mesures vient étayer le gigantesque plan visant à lutter contre le coronavirus, présenté par le Premier ministre nippon. 11 pays d’Asie du Sud-Est, du Moyen-Orient et d’Afrique sont interdits à leur tour.

Au total, c’est environ 750 000 visas délivrés par les ambassades japonaises qui sont annulés. Cela concerne par exemple des visas de travail. Indonésie, Singapour, Thaïlande, Vietnam, Malaisie, Israël ou encore République démocratique du Congo, beaucoup viennent de perdre leur accès au Japon. Le gouvernement décide donc d’accroître considérablement la liste des visas interdits, qui comportait plus de 40 pays. Il y a quelques semaines, la Chine et la Corée du Sud, notamment, ont vu des millions de passeports annulés.

Rappelons que les premières mesures, s’appliquant aux voyageurs chinois et Coréens du Sud, devaient initialement se terminer à la fin du mois de mars. Cependant, en vue des dernières péripéties liées à la pandémie mondiale, le gouvernement a décidé de prolonger cette politique jusqu’à la fin du mois d’avril. Pour les voyageurs français, qui sont interdits de circuler au Japon depuis hier soir, aucune date n’a été avancée concernant la fin de cette invalidité. Si les touristes ne peuvent donc pas avoir la saison des cerisiers en fleurs qui se déroulent actuellement, difficile d’imaginer que la restriction perdurera pour l’ensemble de la période estivale. Nous reviendrons vers vous avec plus d’informations au fur et à mesure que le gouvernement de Shinzo Abe détaille ce projet de confinement.

Les visas européens sont annulés, dont la France

Dans le cadre d’un nouveau plan de lutte contre le coronavirus, le premier ministre japonais Shinzo Abe durcit les mesures d’immigration. Désormais, plus de 21 pays européens, accompagnés de l’Iran seront interdits de voyage au pays du soleil levant.

La mesure prend effet dès vendredi matin. Toutes les personnes qui se sont rendues dans l’un des 21 pays européens, ce qui inclut l’Italie, l’Allemagne mais aussi la France, moins de 14 jours avant d’arriver au Japon sont priées de rebrousser chemin. Cette mesure, qui vient renforcer les précédentes lois récemment votées, confine un peu plus le Japon. Jusqu’alors, les lois concernaient principalement la Chine et la Corée du Sud. Il y a quelques semaines, les deux géants asiatiques représentaient la majeure partie des cas de contaminations mondiaux. Désormais, tout a changé, et le Japon cherche à se protéger.

Depuis le début de la crise sanitaire, Shinzo Abe est vivement critiqué par l’opinion publique, pour son manque de vigueur dans la réponse à la pandémie de coronavirus. Il y a quelques jours, les JO ont été officiellement reportés d’un an, alors que les autorités ont attendu le dernier moment pour le faire. Pour rappel, le Japon demande à tous les visiteurs en provenance de pays à risque de se mettre en auto quarantaine, durant 14 jours minimums. Cette demande concerne l’ensemble des pays européens, mais également d’autres comme l’Indonésie, Singapour, la Thaïlande, le Qatar ou encore Israël. Au moindre symptôme, il convient de s’isoler.

Ces derniers jours, les cas de contamination à Tokyo ont explosé. La gouverneur de Tokyo a même demandé à ses résidents de rester chez eux, ce week-end, afin d’éviter une nouvelle montée. Pour le moment, Hokkaïdo reste la région la plus sévèrement touchée par la pandémie, au Japon.

Voici la liste des pays européens qui sont soumis à la nouvelle interdiction d’entrée : l’Andorre, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Estonie, la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Iran, l’Irlande, le Liechtenstein, le Luxembourg, Malte, Monaco, les Pays-Bas, la Norvège, le Portugal, la Slovénie, l’Espagne, la Suède, La Suisse et le Vatican.

Facebook

Plus dans ARTICLE