Histoire

Le Japon a choisi le kanji "catastrophe" pour définir l’année 2018

Chaque année sur l’archipel nippon, un Kanji (signe qui compose une grande partie de l’écriture japonaise) est sélectionné afin de représenter l’année passée. Que ce soit d’une manière abstraite ou explicite, Seihan Mori, prêtre en chef du célèbre temple bouddhiste Kiyomizu à Kyoto, dessine le résultat. A l’aide d’un gros pinceau de calligraphie, dont les poils avaient la taille d’une boule de bowling, il a ainsi peint le caractère 災 ( sai ), qui signifie catastrophe ou malheur, sur un énorme morceau de washi (papier japonais).
La Japan Kanji Aptitude Testing Foundation est une organisation basée à Kyoto qui fait la promotion du kanji, et réalise chaque année l’enquête nationale, depuis 1995. La fondation a indiqué que 193 214 propositions avaient été reçues cette année en ligne et par carte postale, avec 20 815 votes soit 10,80 % des votes totaux.
Pour information, le deuxième kanji le plus populaire était 平 (hei), qui signifie paix avec 16 117 voix.

Comment expliquer ce vote pessimiste ?

Cette année, de nombreuses catastrophes ont touché le Japon, notamment un typhon, un tremblement de terre et une vague de chaleur, faisant des centaines de victimes.
La fondation a déclaré que de nombreuses personnes avaient été sensibilisées à l’importance de se préparer aux situations d’urgence, de se protéger et de s’entraider.
Les scandales et les problèmes liés au vol de crypto-monnaie, au harcèlement, la corruption du pouvoir dans le monde du sport… Mais également des scandales liés à une modification de documents de vente de terrains par le ministère des Finances ont conduit les gens à considérer les événements de cette année comme une catastrophe naturelle, mais aussi provoquée par l’homme. L’économie a diminué de 1,2 % au troisième trimestre à cause des dégâts causés par les événements climatiques.
En détails :

  • Les inondations ont balayé le pays en juillet, faisant près de 200 victimes et responsable de l’évacuation de près de neuf millions de personnes dans 23 préfectures.
  • Le même mois, au moins 65 personnes sont décédées dans une vague de chaleur qui a vu plus de 22 000 personnes hospitalisées
  • Le typhon Jebi a frappé l’ouest du Japon avec des vents pouvant atteindre 172 km / h – c’est le typhon le plus puissant à avoir frappé le pays depuis 25 ans
  • L’île d’Hokkaido, au nord du pays, a été touchée par un séisme de magnitude 6,7, qui a provoqué des glissements de terrain

Le Kanji signifiant « Nord » avait gagné en 2017, après le lancement de missiles en Corée du Nord. En 2016, c’était celui de « l’Or », notamment après les Jeux Olympiques de Rio.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Les plus partagés