ARTICLE

Le coronavirus frappe aussi la Nintendo Switch

Il est sur toutes les lèvres depuis désormais plus d’un mois : le coronavirus paralyse le monde entier, la Switch et plus principalement la Chine. Source de craintes et de contamination, il se révèle catastrophique dans le secteur de la livraison. En Chine bien sur, mais également pour les pays voisins. La Nintendo Switch voit ses livraisons et sa production paralysée.

La Nintendo Switch est paralysée

Il y a un mois, Nintendo dévoilait sa nouvelle version de Switch, une version dédiée à Animal Crossing. Le modèle est magnifique, mais il a le défaut d’apparaitre dans un contexte défavorable. Le coronavirus paralyse les flux de marchandises, leur distribution mais également la production de ces dernières y compris la Switch.

Sur son compte Twitter, la firme japonaise a expliqué qu’elle était obligée de retarder la réservation de sa nouvelle Switch de plusieurs semaines. Les stocks du jeu Ring Fit Adventure, actuellement en rupture de stock, ne seront pas réapprovisionnés pour le moment. Cela concernera également les Switch originales, tout comme les joy-cons.

On ne sait pas encore, pour l’heure, si cela affectera les marchés européens et américains de la même façon. Il semble logique de penser qu’un retard apparaitra au bout de quelques semaines : l’industrie de production de Nintendo America a notamment été déplacée en Asie.

En ce qui concerne le prochain blockbuster Animal Crossing: New Horizons, pas de craintes à avoir. Nintendo en a profité pour confirmer sa sortie le 20 mars prochain. Et même en cas de panne physique, les éditions numériques seront disponibles sur l’eShop.