Nous rejoindre

ARTICLE

Ken Shimura, comédien japonais incontournable, est mort du coronavirus

Ken Shimura
Source image : YouTube

Un comédien japonais meurt du coronavirus. Nous vous en parlions dans un article il y a une semaine. Ken Shimura avait été diagnostiqué positif au COVID-19. Ce vétéran du slapstick et ancien membre du groupe de rockabilly et du groupe de comédie The Drifters est décédé ce 30 mars des suites de la pneumonie, à 70 ans.

Le premier comédien au Japon à annoncer une contamination

Ken Shimura était devenu un symbole, la semaine dernière au Japon. C’est la première personne du monde du divertissement à avoir déclaré publiquement qu’elle était positive. Il a été hospitalisé le 20 mars dernier, après avoir initialement développé de la fièvre. Le jour suivant, il a été mis sous assistance respiratoire, après avoir perdu connaissance. Depuis, il n’avait pas repris conscience. Quelques jours plus tard, le 23 mars, il a été officiellement testé positif au COVID-19.

Le décès par le coronavirus du célèbre comédien japonais émeut tout le Japon. Le monde du divertissement est en deuil, en particulier ses anciens collègues de travail. La plupart des membres des groupes auxquels il a appartenu, qui sont âgés de 70 et 90 ans, étaient « encore trop choqués » pour faire une déclaration. Naoko Ken, une célèbre chanteuse nipponne, a tweeté : « Je ne peux plus rien penser maintenant. Je ne peux plus voir Ken-chan. C’est trop triste. »

C’est l’un des comédiens les plus connus du pays. À ce titre, il fait la une de médias étrangers comme la BBC, CNBC, Anadolu et bien d’autres. Il est surtout devenu populaire au Japon à l’occasion d’une émission diffusée à 8 heures du soir : « Hachijidayo Zeninshugo! ». Durant toutes les années 1970 et 1980, deux générations d’écoliers et de collégiens ont été bercées par le show. Shimura était surtout connu pour ses expressions faciales, qui ont capturé le cœur de plusieurs milliers de personnes.

En savoir plus :   Le Japon envisage de lever l’état d’urgence dans certaines préfectures