Kanamara Matsuri, le festival du pénis de Tokyo

Le Kanamara Matsuri (alias festival du pénis) du sanctuaire de Kanayama à Kawasaki se caractérise par la présence d’images phalliques dans toutes les décorations et les collations (ainsi que dans la nourriture habituelle des festivals). À midi, il y a également un défilé de mikoshi (sanctuaire portable) avec de nombreux pénis géants. Des hommes travestis portent le mikoshi rose “Elizabeth”, donné par un club de drag queens appelé Elizabeth. Les recettes de l’événement sont destinées à la recherche sur le VIH.

Au Japon, les festivals sont l’occasion pour les habitants de troquer les obligations de la vie quotidienne pour boire, danser et se détendre. Le Kanamara Matsuri, ou festival du phallus d’acier, permet de mettre de côté la pression sexuelle le temps d’une joyeuse journée de travestissement, de sucettes en forme de pénis et, bien sûr, de quelques phallus géants.

Kanamara Matsuri_007

Un festival du pénis au Japon, nani ?!

Un festival débridé célébrant les organes génitaux peut sembler incompatible avec la réputation du Japon d’être un pays doux, discret et extrêmement privé. Dans la société nippone, les occasions de se défouler ne manquent pourtant pas, mais elles tendent à être très clairement délimitées. Si vous vous soûlez au nomikai (fête de l’alcool) du bureau et chantez des numéros de karaoké peu recommandables avec votre patron, le lundi tout sera pardonné et oublié. Et bien que, d’une manière générale, il ne soit pas acceptable de discuter de sa vie sexuelle en public – ou même d’admettre en avoir une – lors du Kanamara Matsuri, des familles entières viendront célébrer le sexe, la fertilité et la création de la vie elle-même.

Malgré le fait que le festival soit tombé en désuétude pendant un certain temps, il ne serait peut-être pas si surprenant qu’en 2019, il soit l’un des principaux rendez-vous du calendrier des festivals. Le Japon est en effet confronté à un défi démographique sans précédent avec la baisse de son taux de natalité. Avec un gouvernement qui soutient tout, depuis les allocations familiales jusqu’au speed-dating officiellement autorisé, le moment semble idéal pour la résurgence d’un ancien festival de fertilité.

La popularité du Kanamara Matsuri a également une raison plus contemporaine. Il est devenu un lieu d’expression pour certains groupes LGBTQ marginalisés au Japon, qui sont souvent obligés d’atténuer ou de cacher complètement leur identité homosexuelle – comme le dit le célèbre proverbe japonais, “le clou qui dépasse sera enfoncé”. Le festival permet de célébrer les identités de genre et les orientations sexuelles les plus diverses, l’exemple le plus visible étant le groupe d’hommes et de femmes travestis qui portent l’un des sanctuaires portatifs.

Kanamara Matsuri

L’histoire du Kanamara Matsuri

Au Japon, comme c’est souvent le cas, les festivals ” matsuri ” sont centrés autour d’un sanctuaire shintoïste. À Kawasaki, dans la banlieue de Tokyo, se trouve le sanctuaire de Kanayama (金山) qui englobe dans ses locaux le Wakamiya Hachimangu (若宮八幡宮), une sorte de sanctuaire intérieur secondaire dédié à la déesse de la création Izanami, qui est l’une des divinités les plus importantes de la religion shinto. Quand elle donna naissance à son fils Kagutsuchi, le dieu du feu, elle brûla ses organes reproducteurs et mourut. Le sanctuaire Wakaiya Hachimangu est donc dédié à la santé sexuelle. À partir de l’ère Edo, les gens priaient dans ce sanctuaire pour guérir des MST qui étaient très répandues au Japon à l’époque.

Si les prières au sanctuaire remontent à plusieurs siècles, la célébration du festival n’a commencé qu’en 1969. Kanamara (金まら) signifie littéralement vol du phallus. Cela représente la protection contre les MST, mais aussi plus largement la fertilité et l’harmonie sexuelle dans un couple. La sexualité et la religion au Japon ne sont nullement incompatibles du fait de la souplesse du shinto, une forme de culte qui reconnaît et honore les esprits présents dans la nature.

La popularité du festival est montée en flèche en 2012 lorsque la star de la télévision Matsuko Deluxe, qui défend ouvertement la sexualité positive et les droits des LGBTQ, a mentionné le nom du festival. Il est désormais incontournable dans le circuit des festivals et accueille environ 50 000 participants chaque année. Bien sûr, l’édition de 2021 se fera sans public en raison de la pandémie de coronavirus.

Kanamara Matsuri

Quand se déroule le Kanamara Matsuri ?

Le Kanayama Matsuri a lieu le 4 avril 2021. De nombreuses lignes de train desservent Kawasaki et ses environs. Munissez-vous d’une carte prépayée Suica, Pasmo ou Icoca que vous pourrez utiliser sur tous les bus et trains de Kawasaki. À Kawasaki, vous trouverez plusieurs hôtels et maisons d’hôtes abordables, à deux pas du sanctuaire de Kanayama. Si vous envisagez de faire une excursion d’une journée, vous pouvez également vous rendre à Tokyo ou à Yokohama et prendre un train rapide pour Kawasaki.

Que faire à Kawasaki ?

Si vous participez au Kanamara Matsuri, ne manquez pas de vous rendre à Kawasaki la veille afin d’assister au festival gastronomique Morimori de Kawasaki : vous y trouverez des spécialités locales telles que des saucisses aux herbes, des dorayaki (sandwichs aux crêpes fourrés à la pâte de haricots rouges), des desserts bon marché et de délicieuses bières artisanales japonaises ! Vous pourrez terminer le festival en participant à un concours de karaoké. Kawasaki possède également de grands temples, des magasins et des restaurants.

Aide FuransuJapon en partageant cet article :
  • 70
    Partages
  • 70
    Partages

Après avoir terminé une licence d'Histoire, j'ai décidé de me lancer dans l'aventure du site web avec FuransuJapon. L'objectif est d'apporter un nouveau point de vue sur les actualités principales du pays du soleil levant. Histoire, Culture, Géographie, Anime & Manga, beaucoup de catégories sont concernées ! J'écris également pour divers médias sur le net. Me contacter : [email protected]

S’abonner
Notifier de
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Gross Gilles
13 jours il y a
Noter l’article :
     

à quand un festival de la vulve ?😉 après tout c’est le berceau de l’humanitée ,je connaissais déjà ce festival mais c’est toujours surprenant de voir sa au Japon on a l’impression d’une certaine pudeur, mais il n’en est rien finalement

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x