Partagez cet article
  • 46
    Partages

Dernière modification le

Mitsuhiro Iwamoto est un navigateur japonais de 52 ans très ambitieux. Malgré son handicap qui le rend aveugle, il s’était lancé il y a six ans dans la traversée du Pacifique. Malheureusement pour lui, l’aventure avait été courte, puisque son voilier avait coulé après un choc avec une baleine.

Mais ce samedi 20 avril, il a réalisé son exploit. Il devient ainsi le premier non-voyant à réaliser une traversée sans interruption de l’océan Pacifique, à bord d’un voilier. Deux mois après avoir quitté la Californie, son point de départ, il est arrivé avec son voilier long de 12 m dans le port de Fukushima.

Il n’était pas seul à bord de son aventure, puisqu’il était accompagné de Doug Smith, un navigateur américain qui l’a été oralement. Il servait notamment à lui donner des informations comme la direction des vents, afin de mieux l’aiguiller.

« Je suis à la maison. Merci » très humble, le navigateur japonais n’a pas beaucoup communiqué à la presse locale en arrivant, et s’est contenté de dire qu’il avait réussi son rêve, qu’il n’avait jamais lâché. Ce n’est pas un aveugle de naissance, puisqu’il a perdu sa vue quand il était âgé de 16 ans. Aujourd’hui, il explique avoir entrepris ce voyage extraordinaire dans le but de rassembler des fonds pour des activités caritatives. Sur son site Internet, il a expliqué vouloir lutter contre les maladies qui entraînent la cécité, qui ne sont pas suffisamment bien traitées par les médecins dans le monde.

Après avoir perdu sa vue, il a dû développer d’autres sens, et notamment le toucher. C’est un amateur de course à pied, et il avait par exemple couru le semi-marathon de San Diego en 2014. Mais très vite, il a décidé de se tourner vers la voile, afin de démontrer que son handicap pouvait être surmonté. Ce voyage est non seulement un accomplissement personnel, mais également un appel aux dons. On ne peut que saluer ce formidable message que ce Japonais envoie au reste du monde à propos de la cécité, après ce périple de plus de 14 000 km sans encombre.

Vous pouvez également en découvrir plus en vous rendant sur son site Internet.


Partagez cet article
  • 46
    Partages
  • 46
    Partages

Laisser un commentaire