Nous rejoindre

ARTICLE

Japon : une pluie « noire » est tombée du ciel dans la préfecture de Saitama

Source image : Twitter / @hiro10or

Parmi les phénomènes météorologiques extrêmes de plus en plus fréquents dans le monde, les habitants de la préfecture de Saitama ont été confrontés à un événement particulièrement inquiétant. Une pluie de couleur noire a été observée à différents endroits du Japon. Plusieurs personnes ont publié sur Twitter des images de cette pluie en utilisant le hashtag « black rain » (#黒い雨).

Une pluie noire au Japon

La pluie noire est tombée sur une vaste zone du Japon : parmi les endroits touchés, on retrouve notamment la ville de Hasuda. Ce type de précipitation exceptionnelle ressemble à du pétrole, et les autorités sont inquiètes. Une première analyse s’est attachée à vérifier le niveau de radiation : rien d’anormal n’a été signalé. Toutefois, il a été ajouté que la cause de cette pluie noire n’est pas encore connue et que des recherches sont en cours.

La pluie noire est un présage particulièrement sombre au Japon. Elle a déjà été observée à Hiroshima et à Nagasaki après les bombardements atomiques. On estime que 120 000 personnes ont été tuées lors de ces deux catastrophes. À l’époque, elle était le résultat des retombées de matières radioactives envoyées dans la haute atmosphère par les explosions, qui se mélangeaient aux pluies naturelles et les noircissaient.

Néanmoins, on ne rapporte aucun incident nucléaire récent. Une cause éventuelle serait un polluant ou des particules minérales mélangées à l’eau de pluie. Il y a quelques années, une « pluie de sang » était tombée en Inde. Le phénomène serait similaire.

Les témoignages se multiplient, les hypothèses également

Plongés dans l’incompréhension la plus totale, les internautes japonais se sont livrés à des hypothèses parfois extrêmes. Voici quelques témoignages, traduits par nos confrères de SoraNews :

  • « C’est un peu trop effrayant. »
  • « C’est le plus mauvais présage que l’on puisse avoir de nos jours. »
  • « Pluie noire… Cette année est pleine de surprises. »
  • « Je ne sais pas si cela a un rapport, mais il y a eu un incendie dans la région le même jour. »
  • « Peut-être que c’est du pétrole d’un avion qui passe au-dessus. »
  • « Brûlent-ils secrètement les corps des victimes de coronavirus ? »
  • « Il n’y a peut-être pas de retombées, mais c’est probablement dangereux, alors faites attention là-bas. »
  • « Je pense qu’il a été causé par un incendie dans la région. »
  • « C’est le coronavirus ! Il tombe du ciel maintenant ! »
  • « La Corée du Nord n’a-t-elle pas tiré des missiles ce jour-là ? »
  • « C’était un incendie dans une usine de plastique. Et voilà. »

Un énorme incendie s’est déclaré près de Hasuda au moment de cette pluie. Mais cela n’explique pas que la ville d’Hasuda n’ait jamais reconnu ce fait sur son site web, même plusieurs jours après ces évènements. Pour eux, une enquête plus « approfondie » est nécessaire…

En savoir plus :   Le coronavirus repart fortement en hausse à Tokyo : 34 nouveaux cas