Partagez cet article
  • 29
    Partages

Dernière modification le

Vous le savez probablement, mais les tatouages ont une signification tout autre au Japon, comparé à l’Europe. Ils sont beaucoup moins à prendre à la légère, et riment historiquement avec les yakuzas. Heureusement, ces dernières années, avec la démocratisation des mœurs et la mondialisation généralisée de la société nipponne, les tatouages apparaissent de plus en plus fréquemment. Cependant, chez certaines générations plus traditionnelles et conservatrices, se faire tatouer ne passe (toujours) pas.

Une réaction disproportionnée

L’histoire que nous vous racontons aujourd’hui s’est déroulée cet été, dans la petite ville d’Obon. Généralement, la plupart des personnes issues de cette contrée sont parties dans les agglomérations, et reviennent pendant les vacances saisonnières dans leur ville d’origine, notamment chez les parents. C’est l’occasion de renouer des liens, à la fois avec la famille mais également avec les amis locaux.

Pour Shinichi Takematsu, un chauffeur de taxi dans la ville de Fukuoka, ce ne fut pas un moment agréable. Quand son fils lui a rendu visite, ils ont dîné ensemble de la manière la plus classique qui soit. Mais très vite, le père remarque que son fils a les deux bras tatoués. Le ton monte, le père ne comprend pas la motivation de son fils.

Malheureusement, les choses n’en restent pas à de simples paroles véhémentes, et le père se met à frapper son fils, d’abord à l’estomac puis au visage. Bien évidemment, le fils n’avait vraisemblablement aucune affiliation criminelle, mais chez la plupart des parents au Japon, les tatouages représentent une chose à bannir. Pour autant, la réaction a de quoi choquer de par son disproportionnement.

Une des particularités les plus intéressantes et intrigantes de cette histoire, c’est l’âge du fils. Contrairement ce que l’on pourrait penser en abordant cette intrigue, ce n’est pas un jeune universitaire qui vient d’être majeur et qui s’est livré à un fantasme, se faire tatouer les bras. Non, c’est un homme de 40 ans, totalement adulte. Son père lui, a 67 ans. Depuis, le fils a témoigné contre son père et ce dernier a été arrêté. Il a été mis en garde à vue pour agression.


Partagez cet article
  • 29
    Partages
  • 29
    Partages