Nous rejoindre
Stade de football de Nagoya, au Japon

Société

Au Japon, le nombre de spectateurs autorisés va passer à 20 000

Alors que le Japon continue sa lutte contre le coronavirus, de nouvelles mesures ont été prises par les responsables. Si le nombre actuel de spectateurs autorisés à assister à un concert ou à n’importe quel autre événement est aujourd’hui limité à 5000, il va bientôt passer à 20 000.

Le quota remonte au Japon

Récemment, les cas de coronavirus diminuent progressivement au Japon. La pandémie semble s’enrayer, les autorités réfléchissent à alléger les nombreuses restrictions qui pèsent sur l’économie. L’une des principales pistes serait de faire remonter le chiffre maximum de spectateurs à 20 000, ou encore 50 % de la capacité d’un site. Cela permettrait notamment de faire revenir la foule pour les matches de football et de base-ball, qui sont un véritable moteur financier.

Selon le ministre de la Revitalisation économique, qui doit réagir à la situation du coronavirus, l’une de ces deux solutions sera prochainement confirmée par les autorités sanitaires. L’assouplissement des mesures touchera aussi d’autres domaines, comme les concerts en plein air ou encore les événements qui ne se déroulent pas dans un lieu confiné.

Pour rappel, le Japon recense plus de 500 nouveaux cas de contamination ce mercredi. La capitale, Tokyo, en dénombre 149. Si on compare ces données avec celles du mois dernier, c’est environ un tiers. Une vraie réussite pour contenir la pandémie de coronavirus au sein de l’archipel, alors que les frontières se rouvrent progressivement.

D’après le quotidien japonais Mainichi, il était initialement prévu d’assouplir les restrictions le 1er août dernier. Cependant, le pays du soleil levant faisait face à une légère recrudescence des cas de contamination dans la capitale de 37 millions d’habitants.

En savoir plus :   Coronavirus au Japon : les étrangers victimes de discrimination

Reste à savoir si, dans un futur proche, les concerts de musique ou encore les spectacles (comme ceux de Kabuki) seront eux aussi bénéficiaires d’assouplissement des restrictions. Pour rappel, le cas est plus ardu, dans la mesure où les distances sont rapprochées et les personnes doivent élever la voix, ce qui facilite la transmission du virus. À l’approche des JO, Tokyo ne voudra certainement pas prendre à la légère le covid-19.