Nous rejoindre

ARTICLE

Japon : ce facteur n’a pas distribué plus de 24 000 lettres car… il avait la « flemme »

Japon poste
Source image : Pixabay

Aujourd’hui, nous vous racontons une histoire quelque peu insolite. Un facteur au Japon vient tout juste de présenter ses excuses pour la non-distribution de plus de 24 000 lettres. Les autorités ont en effet découvert chez lui une véritable montagne de courriers accumulés, après plusieurs centaines de plaintes.

24 000 lettres, un travail « trop barbant »

Si cette histoire vous fait sourire, l’homme risque jusqu’à trois ans de prison. La justice nippone prend l’affaire très au sérieux. L’ancien facteur a été jugé pour « violation présumée de la loi postale » dans sa ville au Japon. Et pour cause : les plus anciennes de ces 24 000 lettres remontent à 2003. D’après le porte-parole de la police, si l’individu est reconnu coupable, il encourt jusqu’à trois ans de prison et 500 000 ¥ d’amende (environ 4100 €).

À 61 ans, il ne souhaitait pas paraître trop lent vis-à-vis de ses collègues plus jeunes. Selon lui, il s’agissait aussi d’un travail « trop barbant ». Mais sa parade pour aller plus vite dans sa distribution a occasionné, au fil des années, plusieurs centaines de plaintes. La police a découvert ces milliers de lettres entassées au sein de son domicile, et l’a logiquement conduit devant la justice.

Et d’ailleurs, comment fonctionne la poste japonaise ?

Il y a plus de 24 000 bureaux de poste au Japon. Curieuse coïncidence avec le contenu de cet article. La poste japonaise est facilement reconnaissable avec un « T » rouge, pour Tenshin, signifiant « communication ». On retrouve également ce dernier sur certaines boîtes aux lettres.

Les bureaux sont ouverts du lundi au vendredi, de 9 heures à 17 heures. Pour les grosses villes, certains sont disponibles jusqu’à 21 heures, même le weekend. Comme souvent au Japon, les plus petites agglomérations ne vous garantiront pas forcément un échange en anglais.

En savoir plus :   Au Japon, des personnes âgées se font arrêter volontairement parce qu'elles veulent aller en prison

Pour adresser un colis avec la poste japonaise vers la France, vous devez toujours remplir un formulaire avec le détail de ce que vous expédiez. Vous aurez à renseigner la description, le poids, la valeur et ainsi de suite. Il faut également y préciser la nature, c’est-à-dire s’il s’agit d’un envoi privé ou professionnel. Bonne nouvelle, la poste japonaise est très à cheval sur les horaires et le délai de livraison.

Les coûts sont évidemment variables. Pour une carte postale, vers l’Europe, l’affranchissement est généralement de 70 ¥. Vous pouvez trouver des timbres sur place, mais aussi dans les petites supérettes (Konbini). Pour un colis de 2 kg, 3400 ¥ (28 €) sont souvent requis.

Cliquez pour commenter

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.