Nous rejoindre

ARTICLE

Japon : 99 nouveaux cas de coronavirus sur le bateau de croisière

Diamond Princess
Source image : YouTube

Chaque jour, le Japon dévoile les nouveaux chiffres inquiétants (99 nouveaux cas pour cette nuit) concernant les contaminations de coronavirus sur le bateau de croisière actuellement placé en quarantaine. Le Diamond Princess apparait comme un véritable foyer de contamination. Malheureusement pour les autorités sanitaires, difficile de connaître à l’avance l’état actuel sur place. En effet, les autorités ne peuvent soumettre qu’environ 300 tests par jour, alors que le bateau compte plusieurs milliers de passagers.

99 nouveaux cas de coronavirus

Les derniers relevés indiquent 99 nouveaux cas de coronavirus en une seule journée. Même si les résultats sont fractionnés quotidiennement, c’est le nombre le plus important jamais reçu en une seule nuit. Les autorités craignent que le virus se propage chaque jour davantage, pour un bateau qui ne sera plus en quarantaine d’ici 48 heures. Il y avait au moins 40 Américains sur place, actuellement évacués par les autorités étrangères.

Ce nombre de contaminations à la hausse fait grimper le total de cas au Japon à 454 personnes, selon le ministère de la Santé. Pour rappel, le navire de croisière Diamond Princess est actuellement en quarantaine à Yokohama, une ville portuaire près de Tokyo.

Sur les 3700 passagers et membres d’équipage qui ont initialement embarqué, 1723 ont été testés. Ainsi, il est logique de penser que plusieurs dizaines d’autres personnes, au minimum, sont contaminées. À l’échelle locale, mais également nationale, les Japonais se demandent comment seront gérées les contaminées, mais également ceux qui pourraient l’être. Il s’agit là d’un espace relativement confiné, favorisant la contamination.

Les évacuations américaines ont commencé

Ce dimanche soir, heure locale, les Américains ont affrété deux avions afin de transporter plus de 340 de leurs citoyens. Au total, 380 avaient embarqué. Comme dit ci-dessus, environ 40 citoyens américains sont contaminés par le coronavirus. Les rapatriés seront aussi soumis à une zone de quarantaine de 14 jours, une fois arrivée au pays de l’oncle Sam. Selon l’ambassade américaine, ils ont été rapatriés car ils ne présentaient aucun symptôme, et étaient parfaitement isolés des autres passagers.

Pourtant, 14 personnes ayant embarquées sont formellement identifiées comme porteur du coronavirus. Mais selon les Américains, ils n’ont pas été au contact des autres passagers, dans le vol de retour. Pas besoin de faire demi-tour, donc.

En ce qui concerne les 40 Américains qui ont été formellement identifiés comme porteurs du coronavirus, ils sont hospitalisés au Japon, selon la procédure habituelle en vigueur. Parmi les 99 nouveaux cas, il y a donc 14 Américains, et 43 Japonais.

Nous apprenons dans le même temps que l’Australie, le Canada, Hong Kong ou encore l’Italie prévoit de rapatrier les citoyens emprisonnés sur le bateau, de la même manière que les États-Unis.

Facebook

Plus dans ARTICLE