Homme taxi
Source photo : Twitter
Partagez cet article
  • 192
    Partages

Ces derniers mois, Tokyo passe au crible fin de multiples agences de taxi et les conducteurs associés. Dans ce cadre-là, un homme de 84 ans a été arrêté. Le plus étonnant, c’est qu’il aurait exploité un taxi sans permis pendant quatre décennies.

Kuichi Ito a conduit un client en août, entre Tokyo et Ebina. Ayant été pris sur le fait, il n’a pas pu présenter son autorisation ou son permis, en vertu de la loi sur les transports routiers actuellement mis sur le devant de la scène japonaise.

Il a déclaré aux enquêteurs : « comme je n’ai pas de pension, la vie est difficile… ». Pourtant, sur une date 40 ans, l’homme aurait accumulé approximativement 140 millions de yens de gains, provenant donc de la conduite illégale d’un taxi.

Pour trouver facilement des clients, il travaillait les nuits de la semaine, le tout en proposant des tarifs environ 10 % moins chers que la concurrence. Au Japon, de multiples taxis sans licence roulent et font l’objet, depuis l’année dernière, d’une répression du bureau des transports de Kanto & du ministère des Terres, de l’Infrastructure, des Transports et du Tourisme.

Actuellement, la police a même confirmé qu’il y avait des dizaines de conducteurs sans permis, âgés jusqu’à 80 ans, qui opéraient encore aujourd’hui dans les principales zones des villes japonaises.

À lire aussi : Rejeter l’eau contaminée de Fukushima dans l’océan est “sans danger”, d’après le gouvernement japonais


Partagez cet article
  • 192
    Partages
  • 192
    Partages