Partagez cet article
  • 9
    Partages

Le Japon et l’hôte actuel de G20, à Osaka. Si les plus grands pays du monde se rencontrent et doivent discuter de partenariat commercial et géopolitique, certaines relations sont toujours tendues. C’est notamment le cas entre la Chine, les États-Unis et le Japon.

L’axe Japon-Chine ?

Entre le Japon et la Chine, les relations sont plutôt à l’ordre du réchauffement. Même si des conflits subsistent, notamment dans la mer de Chine et dans les eaux faisant office de frontières naturelles entre les deux pays, les tensions se sont amenuisées ces derniers temps.

Globalement, les relations ont toujours été tendues. D’un point de vue politique, d’un point de vue commercial, d’un point de vue influence mondiale. Les deux sont les poids-lourds de l’Asie, et même si aujourd’hui la Chine est clairement numéro une, le Japon entend peser. Ces dernières années, avec la politique commerciale agressive des États-Unis sur le programme nucléaire nord-coréen, on peut y trouver des rapprochements entre la Chine et le Japon.

D’ailleurs, c’est dans ce sens que le premier ministre japonais Shinzo Abe a déclaré aux journalistes : “Je souhaite ouvrir une nouvelle ère de relations entre le Japon et la Chine, main dans la main avec le président Xi”

visuel japon chine - G20 : Shinzo Abe et Xi Jinping se rencontrent, sous le spectre de la guerre commerciale
La mer de Chine demeure toujours un enjeu géopolitique majeur pour les deux pays

Se rapprocher progressivement

Dans les petits papiers de cette réunion au G20, les deux hommes vont mettre en place un certain nombre de partenariats. Principalement, il sera question de mettre en place un commerce “libre équitable”, découlant d’un échange plus direct et plus franc qu’auparavant. Nul doute que les deux souhaitent se défaire de l’influence américaine, et les deux souhaitent se trouver des partenaires fiables et lourds dans la région.

Pour rappel, c’est la première visite officielle de Xi Jinping depuis qu’il a pris le pouvoir, en 2013. Il est d’ailleurs invité pour l’année prochaine, même si cela reste à confirmer. La tendance est clairement à un rapprochement des deux pays. Ce qui ne devrait pas plaire à Donald Trump

Source : BBC


Partagez cet article
  • 9
    Partages
  • 9
    Partages

2 COMMENTS

Laisser un commentaire