Partagez cet article
  • 87
    Partages

Dernière modification le

C’est tout un symbole. Le comité d’organisation des J.O. de 2020 a annoncé ce samedi que les relais de la flamme des JO de Tokyo allaient traverser les principaux sites touristiques japonais. Parmi ceux-ci, on peut y trouver les sites du patrimoine mondial et national, mais également les zones dévastées par les récentes catastrophes naturelles.

Le tracé officiel a été révélé par les organisateurs, et le flambeau se rendra dans plus de 857 municipalités des 47 préfectures du Japon. Tout cela a été conçu dans le but de mettre en lumière les symboles de la reconstruction, suite aux séismes ou aux tsunamis, principalement celui du 11 mars 2011. La catastrophe nucléaire qui a suivi sera également sous le feu des projecteurs, dans le but de sensibiliser le monde entier sur des conséquences aussi dramatiques pour une population recluse dans un archipel.

Au total, il y aura environ 10 000 porteurs de flambeaux différents, dans un relais qui s’étendra sur 121 jours. Les itinéraires très spécifiques ne seront dévoilés que plus tard. Pour rappel, les JO de Tokyo ont été surnommés les “Jeux Olympiques de la reconstruction”, et c’est dans ce sens que le flambeau passera par les municipalités fortement touchées par la catastrophe, en commençant dans le nord-est du Japon.

Ainsi, ce sera l’occasion de rendre hommage à des dizaines de milliers de Japonais qui sont morts des suites du tsunami et du tremblement de terre, en marquant par le symbole de la flamme olympique des monuments qui immortalisent le désastre de 2011. Le premier jour d’ailleurs, le flambeau traversera également Okuma, où se trouve une partie du complexe nucléaire estropié de Fukushima. Les organisateurs disent avoir choisi un itinéraire qui passe par des lieux dans chaque région, très attractif, dans le but de les présenter à la fois aux Japonais mais également à la fois aux étrangers.

D’ailleurs, le mont Fuji, la plus haute montagne du pays et symbole du Japon compte parmi les principaux sites de cet itinéraire s’étendant sur tout l’archipel. On peut également y retrouver l’île de Miyajima, avec le sanctuaire d’Itsukushima et sa porte flottante.

Enfin, sur une note qui sonne comme un devoir de mémoire envers l’Histoire, le flambeau passera par le parc commémoratif de la paix d’Hiroshima, qui est totalement dédié aux victimes du premier bombardement atomique au monde en 1945. Pour finir, la flamme fera son entrée au nouveau stade national de Tokyo, le 24 juillet, lors d’une cérémonie d’ouverture qui s’annonce grandiose et à l’image du Japon.

Pour rappel, les JO auront lieu à Tokyo pour la deuxième fois de l’histoire, les premiers s’étaient déroulés en 1964. Il y aura 33 sports représentés, à travers 339 événements, du 24 juillet au 9 août. Par la suite, les jeux paralympiques suivront du 25 août au 6 septembre 2020.

Source : JapanTimes


Partagez cet article
  • 87
    Partages
  • 87
    Partages

Laisser un commentaire