BRÈVE

Un sous-traitant de la marine américaine aurait déversé ses eaux usées dans des ports japonais

Les autorités américaines sont actuellement en train d’enquêter sur un sous-traitant, japonais, qui déverserait illégalement des eaux usées, appartenant donc aux navires de guerre américains, dans les ports nippons. L’affaire agite la population japonaise, d’autant que les faits remonteraient à 2008.

Kanto Kosan Co est donc sous les projecteurs. Depuis 11 ans, la société rejetterait des eaux usées dans les quais de Yokosuka, Sasebo & Okinawa. Rappelons que le contexte récent n’est pas favorable aux bases militaires américaines installées un peu partout sur l’archipel. Il est alors logique que la marine américaine souhaite résoudre au plus vite ce mystère, et ainsi ne plus être responsable de cette histoire.

Pour le moment, la compagnie incriminée a nié tout acte répréhensible, selon le rapport. Son rôle primaire est de traiter ces eaux usées, et non de les larguer dans les eaux nationales. L’un des employés avait notamment déclaré que le personnel rejetait « généralement » les eaux usées, partiellement traitées d’un tuyau situé dans les bases américaines au Japon. En ce qui concerne les données du gouvernement américain, elles nous montrent que les contrats avec la marine des USA représentent plus de 100 millions de dollars depuis 2008. L’enjeu est donc important.

Le secrétaire général du Cabinet, Yoshihide Suga, s’est également prononcé : le gouvernement japonais, en collaboration avec les États-Unis, rassemble le plus d’informations sur cette prétendue élimination des eaux usées. Ils vont faire tout ce qui est en leur pouvoir afin de résoudre les faits, et de prendre des mesures qui s’imposent. De toute évidence, des échantillons ont été prélevés et indiqueraient un rejet illégal de ces eaux usées.

Défiler vers le haut