Nous rejoindre

ARTICLE

Des écoles au Japon reprennent les cours après les fermetures dues au coronavirus

Au Japon, certaines écoles primaires et secondaires de premier cycle ont repris les cours ce lundi, soit deux semaines environ après leur fermeture.

Ces mesures visaient à prévenir la propagation du nouveau coronavirus. La décision n’était pas obligatoire et les autorités locales avaient la liberté de déterminer la durée de la fermeture. Considérant que les infections du coronavirus ne se sont pas propagées au sein de leurs villes, les comités pédagogiques des villes de Toyama, Shizuoka, Hamamatsu et Naha et la préfecture d’Okinawa se sont prononcés en faveur de la réouverture des établissements scolaires qu’ils administrent.

« Je veux profiter du reste de ma vie scolaire jusqu’à la cérémonie de remise des diplômes dans deux jours », a déclaré Junon Matsushita, 12 ans. Le jeune garçon raconte qu’il a passé les deux dernières semaines à étudier ou à jouer avec son frère de 18 ans, dont le lycée était également clos.

Quelques conditions cependant

L’école primaire a décidé que les pupitres des élèves seraient tenus à distance. Elle a également décidé de laisser les fenêtres ouvertes pour permettre une bonne ventilation en vue de prévenir les infections potentielles.

D’après une précédente enquête de Kyodo News, 18 conseils d’éducation envisageaient de rouvrir leurs écoles lundi. Toutefois, treize d’entre eux ont finalement opté pour une prolongation de la fermeture jusqu’aux vacances de printemps, qui se terminent en principe au début du mois d’avril.

En savoir plus :   2,82 millions de résidents étrangers au Japon : un record