Nous rejoindre

ARTICLE

Coronavirus : Lawson offre des onigiri aux crèches, après la fermeture des écoles

Pour aider face aux rebondissements du coronavirus, l’entreprise Lawson se met à distribuer des onigiri. Mardi, de multiples écoles au Japon ont annoncé qu’elles allaient temporairement fermer leurs portes pour lutter contre la propagation du coronavirus. Afin de prendre en charge les enfants (en particulier ceux dont les parents travaillent) qui n’ont plus cours le matin, les garderies habituellement ouvertes en dehors des heures de cours permettent aux enfants de venir pendant la journée.

Des onigiri pour calmer un climat explosif lié au coronavirus

Afin d’apaiser les esprits, la chaîne japonaise de magasins de proximité Lawson a annoncé qu’elle ferait don de 30 000 onigiri (boulettes de riz) aux garderies (par lots de 10 000 au cours des trois prochaines semaines). Lawson est une entreprise de distribution basée au Japon. Elle est spécialisée dans la distribution via des supérettes. Les boulettes de riz sont disponibles en lots de 200, soit deux par enfant (en moyenne). Les commandes peuvent être ajustées pendant l’expédition mais suivent le principe du premier arrivé, premier servi.

L’entreprise fournira donc les onigiri – avec des garnitures comprenant du thon à la mayonnaise, des flocons de bonite assaisonnés, du saumon et du varech assaisonné – aux établissements qui demandent la gratuité de la nourriture en remplacement des repas scolaires habituels des enfants. Les onigiri seront distribués en trois versements, les 10, 17 et 24 mars, et livrés directement aux portes des garderies par les employés de Lawson.

Rappelons que la majorité des préfectures du Japon ont entrepris la fermeture de leurs écoles primaires, secondaires et collèges le 2 mars, suite à une demande du Premier ministre Shinzo Abe le 27 février.

En savoir plus :   Malgré l'appel au télétravail d'Abe, beaucoup trop vont travailler au Japon