Si Tokyo est certainement la ville japonaise la plus connue au monde, du fait de la plus grosse population japonaise agglomérée, ce classement établi un autre ordre suivant plusieurs critères (en l’excluant) : c’est ainsi que Kyoto est élue première ville japonaise où il fait bon vivre, mais également pour récompenser son économie.

C’est une enquête étatique de l’agence Mori Building Co. L’étude comprend 72 villes, ne comprenant pas Tokyo puisque les critères ne sont pas équitables et que cette dernière fait bande à part. Pour avoir un bilan large et véritablement représentatif, ce n’est pas moins de 83 indicateurs, réparties en six catégories qui ont été étudié : on retrouve ainsi l’économie et le business, les transports en communs et leur accessibilité, l’environnement, le confort de vie et les résidences, la culture ou encore la recherche. Toutes ces sources sont trouvées dans des statistiques mais aussi via les discussions avec les habitants locaux, pour leur ressenti.

Kyoto prend la première place en raison de ses nombreuses universités, et aussi le fort côté touristique, dû en grande partie à la partie historique des monuments qui fascinent tant l’étranger que le Japonais.
En deuxième place, on retrouve Fukuoka. Ville moins connue, elle s’appuie elle aussi sur une économie puissante, c’est la plus grande ville de l’île de Kyushu. Pour rappel, Fukuoka avait été élue en 2006 par le Newsweek à la troisième place des « 10 villes les plus dynamiques » au monde.

Enfin, en troisième place, nous retrouvons Osaka. Ville majeure du Japon, et ce même en raison d’une très mauvaise note concernant le crime. Ses points forts sont notamment les réseaux de transports, et les vastes investissements dans des projets faisant tenir l’économie.

Source : japantimes

Partager cet article
Fondateur de FuransuJapon.com, je suis un passionné de tout ce qui concerne l'archipel nippon. Histoire, culture, actualités, tout m'inspire et m'encourage à écrire quotidiennement. Me contacter : bcabiron@gmail.com

Laisser un commentaire