ARTICLE

Le directeur des JO de Tokyo 2020 rappelle aux visiteurs que le cannabis est une drogue, le tout en conseillant de se mettre à la cigarette : les Japonais ont de l’humour

Dernière modification le

L’année prochaine, les Jeux Olympiques auront lieu au Japon. Un événement majeur qui se déroulera sous le regard de la planète tout entière. Le Japon, qui entend marquer le coup, à commencer par définir certaines règles, qui devront donc être respecté par tous. Nous connaissons la politique nipponne relative aux drogues, très strictes, mais le directeur des JO propose une alternative… contestable.

Les Jeux Olympiques 2020 : le grand rendez-vous

Depuis déjà quelques années, c’est tout l’archipel qui se met en branle pour accueillir, pour remodeler, pour bâtir et fonder un nouveau Japon, capable d’accueillir le monde entier le temps d’un événement international. Même si l’essentiel des travaux se déroule au niveau de l’architecture, des chantiers qui se terminent petit à petit, d’autres points sont à aborder.

Un des plus importants concernera la gestion des touristes. Arrivant par dizaines de milliers, le tout sur une période relativement courte, le Japon entend bien gérer cette affaire d’une main de maître afin ne pas ternir sa réputation. Concernant l’alcool, tout sera bien réglementé, les stocks seront approvisionnés et les lois seront strictes.

Les étrangers et la drogue

Alors, quid des personnes qui fument. Pour ce qui est des cigarettes électroniques, cela ne devrait pas poser trop de problème. C’est globalement autorisé. En revanche, Toshiro Muto, le directeur général des JO de Tokyo a tenu à rappeler que les drogues, à l’exception du tabac, ne seront pas autorisées. Rien d’étonnant jusque-là.

Ce qui est davantage intéressant, c’est de voir que ce même directeur général des J.O. en est venu à recommander la cigarette pour les étrangers. Lui-même est un grand consommateur de cigarettes, à hauteur, au minimum, d’un paquet par jour. Selon lui, c’est bien meilleur que les drogues douces.

Les cigarettes sont bien meilleures pour la santé car elles ne contiennent que de la nicotine, du goudron, du monoxyde de carbone, de l’arsenic, de l’ammoniac, de l’acétone, du toluène, de la méthylamine, des pesticides, du polonium 210 et du méthanol.” Le tout dans un sérieux le plus total.

Enfin, il a terminé sa présentation en expliquant que si les étrangers ne pouvaient pas devenir dépendants des cigarettes pour remplacer toute autre substance, il fallait qu’ils se contentent d’une “Asahi Super Dry“, la bière blonde la plus vendue au Japon.

Défiler vers le haut