Partagez cet article
  • 31
    Partages

Dernière modification le

Pratique ? Ridicule ? Peut-être un peu des deux. Dans tous les cas, c’est la gouverneure de Tokyo elle-même qui l’a annoncé ce matin, en évoquant la prochaine échéance des JO 2020. La saison estivale à Tokyo et plus généralement au Japon s’avère radicalement différente de celles qui se déroulent en Occident.

Et c’est encore plus vrai dans les zones urbaines du Japon. Il n’y a que relativement peu d’espaces verts, l’ombre se raréfie de plus en plus, et certains quartiers se retrouvent étouffés, donnant lieu à de véritables nids de chaleur. Cette dernière frappe à la fois de par le soleil brûlant sur la peau des gens, mais également sur l’asphalte, présent sous nos pieds.

C’est dans ces mêmes conditions que Tokyo prévoit de faire courir des athlètes venant du monde entier, sur une distance d’environ 42 km. De plus, on peut s’attendre logiquement à des milliers de spectateurs qui se tiennent debout à leurs côtés, pour les regarder et les encourager. Ils seront alors stationnés de longues heures, exposés directement aux conditions relativement extrêmes.

Dans cette optique, la ville de Tokyo a réfléchi à plusieurs stratégies, afin de parer au mieux cette éventualité. L’idée est évidemment de réduire les dégâts potentiels, et de donner lieu à une tenue impeccable des JO, afin d’envoyer un message positif au monde entier à propos du Japon. La ville a notamment réfléchi à tout simplement déplacer l’événement au début ou encore à la fin de journée, quand le soleil tapera moins. Également, une idée un peu plus extrême consiste à laisser tous les magasins à proximité à souffler leur climatisation à fond, le tout en ouvrant leurs portes. On imagine les consommations énergétiques astronomiques.

Ce 24 mai pourtant, la gouverneure de Tokyo a essayé d’apporter sa pierre à l’édifice en proposant une solution tout autant fashion qu’étonnante. Ce chapeau permettrait de lutter efficacement contre la chaleur, et pourrait être produit dans des grandes quantités assez facilement. Le matériau dans lequel ils sont fabriqués bloque la chaleur, mais également la lumière, ils peuvent couvrir un rayon de 30 cm, ce qui équivaut à un pied.

Ils seront ensuite fixés à votre tête par la jugulaire, vous laissant les mains totalement libres, par exemple pour immortaliser le passage des coureurs avec votre téléphone.

Certains auront reconnu que ces chapeaux n’ont rien de nouveau. Ils sont déjà produits au Japon, et le même principe existait déjà au temps des samouraïs. Comme vous pouvez le voir sur le tweet ci-dessous, les comparaisons ont déjà commencé sur le célèbre réseau social. Le goût est une question subjective, mais les premiers retours sont généralement assez négatifs, trouvant le chapeau stupide ou encore de mauvais goût.

Quelques fans pourraient cependant convertir leur public, comme cette membre du groupe à succès japonais Baby Metal !

En bref, sachez que ce chapeau sera distribué gratuitement aux spectateurs lors des événements des JO !

Source : Kyodo


Partagez cet article
  • 31
    Partages
  • 31
    Partages

Laisser un commentaire