Nous rejoindre

ARTICLE

Cette ville japonaise va « interdire » l’utilisation des téléphones en marchant

Smartphone dans la rue

Le phénomène est omniprésent dans nos sociétés : les personnes marchent, les yeux rivés sur leur smartphone. Alors que la technologie prend de plus en plus de place dans notre quotidien, une ville japonaise veut réagir.

Yamato prend les devants

Le terme « zombie » ou « Smombie » est employé dans la culture populaire pour décrire les piétons qui marchent lentement et sans faire attention à leur environnement parce qu’ils sont concentrés sur leur smartphone.

Le phénomène n’est pas anodin, et des risques de sécurité ont été constatés en raison de ces piétons distraits. Certaines villes comme Chongqing et Anvers ont mis en place des voies spéciales pour les utilisateurs de smartphones afin de les diriger et de les gérer.

Yamato devient la première municipalité du Japon à tenter d’empêcher les gens d’utiliser leur smartphone en marchant dans les lieux publics. Selon la ville, les habitants doivent reconnaître que « les smartphones devraient être utilisés lorsqu’ils ne sont pas en mouvement ».

La municipalité a mené en janvier une étude à deux emplacements. Elle a constaté qu’environ 12 % des piétons utilisaient leur smartphone lorsqu’ils marchaient. À la suite de l’enquête, une proposition d’ordonnance a été soumise à l’assemblée de la ville le 1er juin.

Les citoyens devront s’arrêter

Conformément à l’ordonnance, les piétons devront s’arrêter à un endroit où ils ne gênent pas la circulation, s’ils souhaitent utiliser leur smartphone dans les espaces publics. Cela s’applique donc aux rues et aux parcs.

Le projet a été adopté mercredi 24 juin, et il entrera en vigueur dès le 1er juillet. En revanche, aucune sanction (financière, pénale) n’est prévue pour les personnes ne respectant pas les consignes.

Selon les estimations, le champ de vision d’un utilisateur de smartphone ne représente que 5 % de celui d’un piéton normal.

Facebook

Plus dans ARTICLE