Partagez cet article
  • 130
    Partages

Même si elle n’a rien de nouveau dans le domaine de l’animation et de la télévision générale, certains pays censurent plus que d’autres des contenus destinés, majoritairement, à un public jeune. Il peut être intéressant de regarder les différentes perceptions du corps que peuvent avoir plusieurs pays, occidentaux ou orientaux, et le traitement qui leur est réservé.

C’est notamment le cas dans l’animé My Hero Academia, où Momo, l’une des figures féminines principales de l’œuvre s’est vue censurer en bonne partie.

Comme vous pouvez le voir sur le cliché ci-dessous, la poitrine de Momo, qui est habituellement ouverte sur le milieu, a été totalement floutée. Certains estiment que les réseaux de télévision vont trop loin en censurant la poitrine de personnage, et les Philippines ne sont que l’un de ces pays concernés.

C’est @uwucliffe, un utilisateur philippin qui a dénoncé sur Twitter le sort qui est réservé aux poitrines opulentes dans les dessins animés, qu’ils soient d’origine japonaise ou non. Diffusé sur la chaîne ABS-CBN, le contenu a été censuré au niveau de la poitrine, en raison d’un caractère obscène déterminé par la chaîne. Globalement, les internautes, qu’ils soient philippins ou internationaux, sont partagés quant à cette censure. Pour certains, c’est normal de protéger un public de jeunes, et pour la majorité, le flou intentionnel était un peu trop exagéré ce qui gâchait l’expérience de visionnage.

Source : J-List


Partagez cet article
  • 130
    Partages
  • 130
    Partages

Laisser un commentaire