Nous rejoindre

ARTICLE

Black Lives Matter : Naomi Osaka s’élève contre le racisme

Naomi Osaka
Source : YouTube

Impossible de passer à côté : le monde s’est, depuis une semaine, enflammé depuis l’horrible crime contre George Floyd. Mardi, Naomi Osaka, Shohei Ohtani et d’autres athlètes japonais installés aux États-Unis ont participé à une protestation en ligne contre la discrimination raciale.

Partout aux États-Unis, les villes sont en proie depuis plusieurs jours à des protestations suscitées par des images vidéo choquantes d’un policier blanc de Minneapolis, agenouillé sur le cou de George Floyd, un homme de 46 ans non armé, qui est mort après avoir imploré de ne pas pouvoir respirer. La communauté du tennis continue à prendre une position ferme contre le racisme. Serena Williams, Naomi Osaka, Coco Gauff et bien d’autres ont uni leurs forces et ont exprimé leur indignation.

Naomi Osaka, née au Japon d’un père haïtien et d’une mère japonaise, est connue pour son attitude légère face aux médias sociaux. Elle a cependant récemment publié plusieurs messages percutants et engagés sur Twitter et Facebook. Elle a notamment condamné les personnes qui ne réagissaient qu’aux actes de vandalisme.

« Lorsque vous tweetez sur les pillages avant de tweeter sur la mort d’un homme noir désarmé », elle a tweeté, suivi de multiples symboles emoji à tête de clown, généralement utilisés pour exprimer la bêtise.

« Je suis partagée entre faire brûler les gens pour n’avoir affiché que le carré noir (sur les réseaux) toute la semaine… Ou accepter qu’ils n’aient rien affiché du tout et que je doive m’occuper de cette miette du pain minimum » , a-t-elle tweeté.

En savoir plus :   La NHK présente ses excuses officielles pour son clip jugé raciste