Le manga de foot Ao Ashi (Aoashi) débarque en anime

Le manga Ao Ashi bientôt en anime

On apprend ce 28 mai 2021 que le manga de football Ao Ashi (Aoashi) va être adapté en anime. Avec plus de 7,5 millions d’exemplaires vendus dans le monde et surtout au Japon, il s’agit d’une petite pépite de l’industrie qui a notamment remporté le 65e Shogakukan Manga Awards. On vous en dit plus dans la suite de cet article.

Synopsis de Ao Ashi

Ashito Aoi est un jeune joueur de football en herbe, originaire d’une ville perdue du Japon. Ses espoirs d’entrer dans un lycée avec un bon club de football sont anéantis lorsqu’il provoque un incident lors d’un match crucial pour son équipe, ce qui entraîne leur défaite et leur élimination du tournoi. Néanmoins, il attire l’attention d’une personne importante qui se trouve être en visite à Tokyo. Comment les choses vont-elles se passer pour Ashito ?

Source : Shogakukan Asia

Il est intéressant de noter que les animes de football sont assez peu représentés dans le domaine de l’animation. Bien sûr, nous avons eu Olive et Tom (Captain Tsubasa) en tête d’affiche, mais depuis, les réussites ne sont pas monnaie courante.

Bien que très peu connu, on vous conseille de regarder l’anime Days qui vaut le détour. Il se compose de 24 épisodes et se visionne très facilement. Du côté de l’animation, cela remonte à 2016, donc c’est de très bonne facture et le studio MAPPA a réalisé un travail très solide. On espère que l’équipe derrière l’anime Ao Ashi sera encore plus performante pour nous en mettre plein les yeux !

Date de sortie de l’anime Ao Ashi

L’annonce est tombée ce 28 mai 2021 par l’intermédiaire de l’éditeur Shogakukan. En raison du succès du manga qui atteint déjà son 24e tome au Japon, un anime est en cours de production. Il est prévu pour une diffusion au printemps 2022. D’après les informations du site officiel, la décision a été prise en février 2021. Que ce soit pour le synopsis, le chara-design ou le doublage à venir, tout a préalablement été supervisé par le mangaka (et validé).

Ainsi, nous sommes en droit d’attendre un anime fidèle à la trame du manga, qui ne fera pas d’écart. On est donc loin de ce que l’on retrouve dans la 2e saison de The Promised Neverland, par exemple. De même, avec un manga qui a débuté en 2014 et un anime qui commencera en 2022, on ne devrait pas trop subir de hors-série.

Malheureusement, on ne connaît pas encore suffisamment d’informations sur l’animation à proprement parler. Le studio n’a pas encore été dévoilé. Également, on ne sait pas si l’anime sera saisonnier (avec une douzaine d’épisodes sur plusieurs saisons) ou un format plus long et classique, avec une cinquantaine d’épisodes comme Ahiru no Sora.

Le manga en quelques chiffres

Avec plus de 7 millions de lecteurs au Japon, Ao Ashi est une nouvelle référence dans le genre sportif. Avec ses chiffres de vente, il se place directement au même niveau que les Slam Dunk, Real ou Captain Tsubasa. On retrouve de nombreuses qualités et valeurs communes, notamment l’envie de se dépasser, la progression constante des protagonistes et l’esprit d’équipe. Ce que l’on apprécie particulièrement, c’est surtout les matchs à proprement parler qui sont extrêmement bien détaillés et mis en scène. Si vous êtes un amateur de foot, ou un néophyte, vous trouverez votre compte et vous prendrez du plaisir.

Il faut dire que le mangaka Yûgo Kobayashi est un énorme amateur de foot. Il supporte le Ehime FC, le club de foot de sa ville et fait preuve d’un fort intérêt pour la discipline. Aussi étonnant que cela puisse paraître, l’homme indique n’avoir jamais lu Captain Tsubasa ! Il admet néanmoins que tous les mangas de foot actuel, y compris Ao Ashi, sont « certainement influencés par cette œuvre ».

Il y a déjà 24 tomes publiés au Japon. L’auteur précise qu’il a déjà prévu la fin. En France, les 2 premiers tomes sont disponibles aux éditions Mangetsu et le 3e débarquera dès le 7 juillet prochain.

L’avis de FuransuJapon

L’une des forces de Ao Ashi, c’est son protagoniste. Aoi Ashito est une personne très attachante, avec un fort caractère. On le remarque d’entrée de jeu lorsqu’il n’hésite pas à asséner un coup de boule à l’un de ses adversaires qui critiquait ses coéquipiers et la situation précaire de sa famille en plein tournoi du collège. L’action se déroulant en cours de match, le jeune garçon reçoit logiquement un carton rouge. Parfois sanguin, l’homme qui évolue en attaque est confiant en ses capacités et se compare souvent à Ronaldo ou Van Basten, des légendes du ballon rond.

Nous sommes bien dans un shōnen, alors une évolution du protagoniste est évidemment au programme. Elle concerne davantage sa mentalité et sa compréhension du jeu que ses aptitudes. Il s’agit d’une jolie particularité du manga qui met en avant l’aspect sport d’équipe du football. À ses débuts, Aoi préfère ignorer les tactiques et les formations de son entraineur afin de terminer en solitaire les actions. Jusqu’à un certain niveau, cela fonctionne. Il est à noter que s’il agit de manière individuelle, notre protagoniste se souvient de la totalité des mouvements des joueurs sur le terrain, qu’il s’agisse de ses coéquipiers ou de ses adversaires. Prendre en compte un ensemble et adopter une vision globale, voilà l’une des forces insoupçonnées d’Aoi Ashito.

Rapidement, Aoi va faire la connaissance de Fukuda Tatsuya, le coach de l’équipe junior de la Tokyo Esperion FC et ancien joueur de classe mondiale. Son objectif est de former les jeunes au niveau professionnel. Surtout, il veut aller loin, notamment en devenant plus fort que des clubs internationaux comme Barcelone, le Real Madrid ou Manchester. C’est grâce à cette rencontre fortuite que la carrière de notre protagoniste va passer un cap. En se rendant à Tokyo, il participe aux tests de sélection. On découvre alors le très joli coup de crayon du mangaka Yûgo Kobayashi. On espère que l’anime lui fera honneur !

Et la dimension romantique, elle existe dans Ao Ashi ? Notre protagoniste est, pour une fois dans un shōnen, un personnage assez populaire avec la gent féminine. On le remarque dès le premier tome. En revanche, il est beaucoup trop direct et volontaire dans ses interactions pour mener une histoire d’amour. Il n’hésite pas à dire « marions-nous » à une fille qui le trouve classe, par exemple. Sur le coup, c’est une attitude qui ne se voit pas tous les jours pour un personnage et cela a le mérite d’être souligné.

Le développement de l’histoire se fait sans embuche, naturellement et rapidement. On observe une progression dès le premier tome. Pour ce qui est des autres personnages principaux, ils sont aussi approfondis. L’intrigue se laisse cependant assez facilement deviner, du moins au début. Comme dit précédemment, le premier enjeu pour notre héros est d’embrasser une approche moins égoïste du football. Il devra comprendre au plus vite qu’y aller en solitaire n’est plus possible, une fois qu’un certain niveau est acquis. En se rendant à Tokyo, il est entouré de nouvelles personnes qui ne le placent plus au centre de la formation et de la tactique. Chacun est plus fort et doit batailler pour se faire un nom et une place. Les séquences de match de foot sont très bien amenées et parfois haletantes.

Tout comme dans Olive et Tom, les passages purement footballistiques sont régulièrement hachés d’explications. Le plus souvent, c’est pour expliciter les pensées du protagoniste. Car oui, Aoi est une personne qui réfléchit beaucoup : sur le football, sur son approche, sur ses coéquipiers, sur la vie, parfois en plein match. Il n’est donc pas étonnant de croiser de multiples flashbacks pendant une action de match. On espère que l’anime ne va pas en faire trop et aller jusqu’à les transformer en hors-série.

Globalement, c’est un très bon manga de sport qui mérite une reconnaissance en dehors du Japon. Complet, amusant, impressionnant parfois et surtout très agréable,  nous avons hâte de voir son adaptation en anime !

Affiche de l'anime Ao Ashi

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

DERNIERS ARTICLES

0
Pourquoi ne pas laisser un petit commentaire ? :)x
()
x

Hey, tu partages ? :)

Nous sommes un petit site, alors n'hésites pas à nous aider en partageant cet article autour de toi. Cela nous aide beaucoup.