Nous rejoindre

ARTICLE

Ahiru no Sora en VOSTFR : où et comment voir l’anime

Ahiru no Sora

Depuis plusieurs années désormais, on assiste à une renaissance du manga et de l’anime de sport. Le basket est une discipline particulièrement appréciée de la part des fans. Nous avons notamment vu l’incroyable succès de Kuroko No Basket. Mais en 2019 et en 2020, c’est bel et bien Ahiru no Sora qui passionne les otakus.

Ahiru no Sora, qu’est ce que c’est ?

Comme expliqué ci-dessus, il s’agit d’un anime (et d’un manga, évidemment) de basket. Sa particularité réside essentiellement dans le personnage principal, Sora. Ce dernier est complexé par sa petite taille. Voilà une spécificité physique bien peu avantageuse pour se lancer dans le basket. Cependant, il souhaite à tout prix accomplir son rêve de devenir un grand joueur, reconnu de tous. Il va alors se mettre en tête de prouver à quiconque que son talent dépasse son physique chétif.

Peu à peu, le personnage va tisser des liens avec d’autres sportifs. Mais il se heurtera très vite au dédain de certains grands joueurs, qui n’hésiteront pas à le prendre de haut. La quête de Sora est passionnante, accompagnée d’une animation extrêmement soignée et primordiale pour un anime de sport.

Où voir Ahiru no Sora en streaming ?

L’anime est diffusé chaque mardi soir au Japon. Heureusement, la série a été licenciée en France, et est disponible en simulcast. La version sous-titrée et à retrouver tous les mercredis à 12h25, sur Crunchyroll en streaming. Il y a d’ores et déjà plus de 30 épisodes disponibles. Vous pouvez les retrouver ici.

En savoir plus :   Seven Deadly Sins saison 5 : date de sortie, bande-annonce, Netflix

Nous vous rappelons qu’une offre gratuite est disponible sur le site de simulcast. Vous pouvez alors profiter de 14 jours d’essai, sans rien payer.

Quels sont les avis sur Ahiru no Sora ?

À l’annonce de la production du studio d’animation, beaucoup émettaient des doutes. Cependant, après la diffusion des premiers épisodes, ils ont rapidement été balayés. En effet, la mission est brillamment remplie. L’atmosphère globale est très bien retranscrite, l’animation est au point, les personnages sont prenants. On s’identifie assez vite à Sora, qui n’est certes pas grand, mais qui souhaite prouver que le basket peut tout de même s’avérer amusant pour quiconque n’a pas les qualités physiques recommandées.

L’une des principales qualités de cet anime est certainement sa narration qui est de qualité. Reprenant la trame du manga, le public est savamment diverti au cours de la trentaine d’épisodes déjà disponibles. On se surprend même à chérir un moment spécifique qui n’a aucun rapport avec le basket, thème pourtant principal de la série. Globalement, les parties hors sujet, ou les « tranches de vie » sont particulièrement réussies.

La principale critique qui est actuellement adressée à l’anime est sa longueur. Attention, ce qui va suivre est un spoiler. Au bout de 33 épisodes, le héros n’a toujours pas remporté une victoire décisive. Toutefois, nous pourrions contrebalancer cette vérité en louant le réalisme de la situation : l’équipe de Sora, qui débute à peine dans le monde sportif, n’est pas encore en mesure de rivaliser avec les joueurs habitués.