Partagez cet article
  • 239
    Partages

Dernière modification le

On ne cesse de vous bassiner avec la nouvelle ère, mais c’est aussi parce qu’elle est de taille au Japon. Symboliquement, historiquement et culturellement parlant, la décision de la part de l’empereur Akihito de se retirer le 1er mai est majeure. D’ailleurs, ce jour a été désigné comme un jour férié unique au Japon, afin de célébrer dans le même temps l’ascension de son fils, l’actuel prince héritier Naruhito. À cette occasion, nous vous présentons cinq choses que vous ne savez probablement pas à propos de l’abdication de l’empereur japonais.

1 1 - 5 choses que vous ne savez (probablement) pas sur l'abdication de l'Empereur au Japon
Les Japonais qui brandissent leur drapeau national

1 – Ce n’est pas la première fois qu’un empereur abdique

Vous l’avez peut-être vu, mais les empereurs ne sont techniquement pas autorisés abdiquer. C’est une toute nouvelle règle qui a été votée l’année dernière pour permettre à Akihito de démissionner avant sa mort. Mais avant l’époque Meiji qui s’est écoulée entre 1868 et 1912, ce n’est que lors d’une nouvelle constitution en 1889 qu’il est décidé que les empereurs doivent régner jusqu’à leur mort. La nouvelle constitution d’après-guerre, en 1947, va maintenir cette loi, jusqu’à l’année dernière.

La lignée impériale actuelle remonte à plus de 2600 ans en arrière. Et au cours de ces nombreuses années, on peut s’apercevoir que les empereurs ont souvent abandonné leur titre, alors qu’ils étaient encore en vie. Le dernier, c’était l’empereur Kokaku, le 199eme empereur du Japon, qui a démissionné en 1817. Si l’on met les choses en perspective, Akihito, l’empereur actuel qui démissionnera le 1er mai prochain, n’est que le quatrième empereur à régner depuis la précédente démission.

Aujourd’hui, l’empereur a déjà 85 ans. Son règne a été rythmé, malheureusement pour lui, par un cancer de la prostate et un pontage du cœur. Même si les fonctions impériales sont limitées depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’empereur a toujours eu à cœur d’assister aux événements importants et à remplir ses quelques responsabilités. Aujourd’hui, Akihito a pris la décision de se retirer. Si elle a eu un effet d’onde de choc dans la société japonaise au début, elle est aujourd’hui largement admise et acceptée par l’opinion publique.


Partagez cet article
  • 239
    Partages
  • 239
    Partages

Laisser un commentaire