Nous rejoindre

ARTICLE

2500 estampes japonaises sont à télécharger gratuitement

Senju no oubashi
Senju no oubashi - Andō, Hiroshige, 1797-1858

Grâce à la Bibliothèque du Congrès, vous pouvez télécharger gratuitement et en haute résolution plus de 2500 estampes japonaises. On retrouve des grands maîtres de cette discipline comme Hiroshige, Kuniyoshi ou Sadahide. Voici la marche à suivre.

Une estampe est une image produite par impression par le biais d’une planche gravée. Les estampes japonaises sont le fruit d’un mouvement artistique d’inspiration bouddhiste. On retient généralement que l’ère de l’estampe japonaise débute au XVIIe siècle jusqu’au XIXe, soit l’ère Meiji. À partir de ce moment-là, l’art évolue au Japon, avec des techniques occidentales qui sont apprivoisées.

L’Ukiyo-e est certainement le mouvement artistique le plus emblématique. Lui aussi fait partie intégrante de l’époque d’Edo, entre 1603 1868. Demandez à quelqu’un d’imaginer une estampe japonaise gravée sur bois, et il aura sûrement en tête des œuvres de ce mouvement. Les thèmes abordés par cet art correspondent aux centres d’intérêt de la bourgeoisie, soit des jolies femmes et courtisanes, les scènes érotiques, des luttes de sumo, des yokai ou encore des scènes représentées de théâtre kabuki.

Bonne nouvelle pour la postérité, puisque la production japonaise d’estampes est pharaonique. Plusieurs milliers d’œuvres sont aujourd’hui recensés et conservés. À l’époque, être artiste représente un moyen de gagner convenablement sa vie, alors que les temps étaient troublés. Ce fut l’effervescence partout dans le Japon, certaines villes comme Yokohama ont même accouché de certains genres dérivés comme le Yokohama-e.

Sur le site de la Bibliothèque du Congrès, vous pouvez retrouver 2500 estampes et dessins de manière totalement gratuite et libre de droits. Une excellente initiative qui permet d’apprécier cet art exceptionnel dans une qualité quasi parfaite. Pour chacune de ces estampes, vous retrouverez évidemment les informations liées à l’auteur et à l’œuvre. Vous pouvez télécharger en toute simplicité les images que vous souhaitez dans la résolution désirée à l’aide de l’option proposée sur chaque page.

En savoir plus :   Coronavirus : Shinzo Abe, Premier ministre du Japon, montre l'exemple

Cliquez ici pour consulter gratuitement les 2500 estampes japonaises

Teahouse at Koishikawa the morning after a snowfall – Katsushika, Hokusai, 1760-1849
Sumida tsutsumi hanami no zu – Andō, Hiroshige, 1797-1858