ARTICLE

Le passeport japonais est le « meilleur au monde », pour la troisième année consécutive

passeport japonais

D’après le classement établi par « The Independent », le passeport japonais est le plus puissant du monde. Dans le même temps, l’équivalent du Royaume-Uni ou des États-Unis continue de chuter.

Le passeport japonais pour un choix de destinations record

C’est un fait : sans visa, les Japonais ont le droit de voyager dans 191 pays du monde entier. C’est le meilleur élève de la classe, devant le passeport singapourien (190 pays) et une 3e place partagée entre la Corée du Sud et l’Allemagne, avec 189 pays.

Ce classement est réalisé depuis 2006, et s’applique sur l’ensemble des passeports répertoriés à travers le globe. Il s’appuie donc sur les procédures de voyage qui ne nécessitent pas de visa particulier, ou du moins seulement un qui sera délivré à l’arrivée par les autorités locales.

Si le podium est largement dominé par des pays asiatiques, l’Europe s’inscrit comme étant la deuxième région du monde la plus performante dans l’exercice. Derrière le passeport allemand qui est à la 3e place, des pays comme le Luxembourg, la Finlande ou encore le Danemark sont plutôt bien classés.

En ce qui concerne la France, elle occupe la 6e place du classement, avec 186 destinations ouvertes. C’est autant que la Suède.

Qui sont les mauvais élèves ?

La majorité des régions arabes, en voie de développement ou pauvres, constitue le bas du classement. Une exception cependant, avec les Émirats arabes unis, qui ont gagné 47 places en l’espace d’une décennie.

Ce qui ne change pas, ce sont les positions des pays les plus reculés, comme la Somalie, le Pakistan, la Syrie ou l’Irak. La plupart sont fortement touchés par la guerre, qu’elle soit civile ou générale. Si nous prenons l’exemple de l’Afghanistan, le passeport local ne donne accès qu’à seulement 26 destinations… 165 de moins que le passeport japonais.

Le Royaume-Uni a également perdu quelques places importantes, principalement en raison du Brexit. Les pays asiatiques s’appuient sur ces passeports pour continuer de développer des accords commerciaux en tout genre, avec des pays du monde entier.

A lire également : 6 anecdotes que vous ignorez probablement sur le kimono